Comment trouver un avocat pour mon litige ?

0
115
trouver un avocat

Le choix de l’avocat nécessite une série d’évaluations basées sur des paramètres objectifs comme sa spécialisation ou encore la localisation géographique du cabinet, mais également  sur des critères subjectifs liés à l’empathie et à la confiance. Les deux aspects sont très importants pour choisir le bon avocat.

Il y a toujours un aspect aléatoire inhérent au mandat: lorsque vous nommez un avocat, vous ne pouvez pas être sûr à 100% que vous avez choisi le bon professionnel ou le meilleur avocat pour votre cas. Cependant, il est important de rappeler qu’à tout moment du processus, il est possible de révoquer le mandat et de changer d’avocat.

Mais faire appel à un avocat en cas de litige, que vous agissiez en demandeur ou défendeur, reste essentiel pour pouvoir bénéficier des conseils adéquats et espérer être défendu de la meilleure des façons, surtout que nous ne sommes pas tous experts en droit.

Voici quelques conseils qui vous permettront de trouver un avocat pour votre litige et vous aideront dans vos démarches juridiques….

Trouver un avocat en fonction de son domaine de compétence

En fonction de la nature du litige auquel vous devez faire face, qu’il soit de nature commerciale ou qu’il s’agisse d’un litige avec les assurances, d’un litige locataire propriétaire ou autre, le choix de l’avocat qu’il faudra solliciter doit de préférence être fait en fonction de la nature du litige et correspondre à sa spécialisation.

Pour trouver un avocat compétent pour traiter votre litige et vous garantir d’être bien défendu, votre choix doit pouvoir être arrêté en fonction de son domaine de compétence juridique. A titre d’exemple, en cas de litige avec votre employeur ou l’un de vos salariés, il est conseillé de vous adresser à un avocat spécialisé en droit du travail. En cas de divorce, il est conseillé de s’adresser à un spécialiste en droit de la famille. Enfin si vous êtes face à un litige portant sur une question commerciale, il convient de solliciter les services d’un avocat compétent en droit des affaires.

En effet, même s’il existe un certain nombre d’avocats généralistes pouvant potentiellement intervenir sur des litiges portant sur des problématiques juridiques relevant de plusieurs branches de droit, le plus important c’est de parvenir à arrêter votre choix de manière optimale en fonction de son expérience.

Cependant en fonction de la complexité de votre conflit vous pourrez soit opter pour les services d’un avocat généraliste ou d’un spécialiste. Le plus important c’est de bien veiller à trouver un avocat compétent ayant l’habitude de traiter et d’intervenir sur des affaires similaires  à la vôtre.

Trouver un avocat en fonction de la localisation de son cabinet

En effet, hormis le critère de compétence, la localisation géographique ou le lieu de domiciliation de l’avocat  représentent des critères indispensables pour trouver un bon avocat.

Ainsi, pour pouvoir rencontrer  plus facilement votre futur avocat, bénéficier plus régulièrement de ses conseils avisés et préparer au mieux votre défense, son cabinet doit pouvoir être facilement accessible. Le critère de proximité géographique est donc un critère essentiel à la réussite de votre défense même si vous pouvez tout à fait échanger avec votre avocat par mail ou par téléphone le cas échéant.

Cependant, le critère de proximité peut parfois être relégué  au second plan. Cela peut être le cas notamment en présence de pénurie de spécialistes dans un domaine précis. Cela peut être le cas dans des petites juridictions où le nombre d’avocats est généralement assez réduit. Dans ce cas, il vaudrait mieux rester aux alentours de votre lieu de résidence principale et de faire appel à un avocat situé au sein de votre département.

Trois indices qui doivent vous alarmer quant au choix de votre avocat 

Méfiez-vous des avocats entraînés mais compétents qui ne se remettent jamais en question et n’admettent jamais les compétences que leurs homologues.

Pire encore, les avocats qui se considèrent comme des scientifiques ou plutôt ceux qui prétendent avoir la science infuse car sur le plan juridique, ce type de comportement se révèle à chaque fois contre-productif.

Une autre erreur grave pouvant potentiellement être commise par un avocat peut consister à sous-estimer les preuves écrites et les documents à joindre au dossier dans le cadre du litige. Etre un bon orateur ne suffira pas, les qualités de plaidoirie ne peuvent en aucun cas occulter l’importance de rassembler tout le matériel de preuve utile à la cause ou à la défense.

En considérant soigneusement la thèse adverse, votre futur avocat doit pouvoir être en mesure de bien étudier ses forces et ses faiblesses et de présenter de ce fait, des défenses écrites synthétiques mais exhaustives.