Freelance : la nouvelle forme du travail

0
115
travail-freelance

Les mutations sociales et économiques en Europe ont donné lieu à de nouvelles formes d’emplois, dont beaucoup sont très différentes du “travail” traditionnel.

L’émergence de nouvelles formes de travail comme les contrats zéro heure en France et dans d’autres pays d’Europe a, à juste titre, attiré beaucoup d’attention mais également beaucoup de critiques. Cependant, d’autres nouvelles formes de travail comme le travail en Freelance, ont émergé au cours des 15 dernières années.

Si certaines semblent offrir une certaine flexibilité et une relative sécurité, d’autres contribuent à nourrir une certaine précarité de l’emploi. Ce qui est sûr c’est que ces nouvelles pratiques de travail sont actuellement en train de transformer les relations traditionnelles entre employeurs et employés.

Qu’est-ce que le travail en Freelance ? Qu’est-ce qu’un freelance et quels sont les avantages de cette nouvelle forme de travail indépendant pour les entreprises.

Travail en Freelance : définition

Pour ceux qui se demandent : « un freelance, c’est quoi »? Voici la réponse. Le travail en freelance,  est simplement le terme anglo-saxon  pour qualifier une forme de travail indépendant ou autonome (Canada). Le freelance  est un professionnel qui travaille à son compte et qui cumule des missions qu’il aura lui-même choisies. Il n’a ni contrat, ni salaire. En tant que travailleur indépendant,  il  va  facturer ses différentes missions freelances  à ses clients.

Freelance indépendant : le statut juridique

La majorité des travailleurs freelance décident de devenir auto-entrepreneurs. D’ailleurs, pour devenir freelance, il faut nécessairement créer sa propre entreprise. Pour ce faire, le freelance aura le choix entre différents statuts juridiques : l’entreprise Individuelle (EI), les sociétés Unipersonnelles à savoir : l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (l’EURL) ou la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU).

Pour le freelance débutant, il est également possible d’avoir recours au portage salarial pour pouvoir se lancer et travailler en attendant d’avoir les capacités de financer son projet et  pouvoir constituer soi-même sa micro-entreprise.

Quels sont les types de métiers qui peuvent être exercés en freelance ?

Le travailleur en Freelance effectue généralement un travail intellectuel. Il peut proposer ses prestations pour des entreprises ou des particuliers. Le prestataire en freelance exerce des missions relevant de plusieurs domaines comme l’informatique par exemple. Travailler en freelance informatique, est devenu très courant pour les jeunes professionnels en recherche d’autonomie. Généralement, ces indépendants informatiques sont appelés consultants IT ou consultants en systèmes d’informations et ont des domaines de spécialités différents. Travailler en freelance en termes de salaire, peut rapporter entre 450 et 520 € par jour.

 D’autres domaines comme la communication, le graphisme, le recrutement, la formation, le coaching, le conseil aux entreprises ou encore  le webmarketing, le SEO, la Business Intelligence ou la stratégie, sont ceux qui font le plus appel à ce type de mission en freelance

Travail en Freelance : quels sont les avantages pour les entreprises ?

Faire appel à des freelances de manière ponctuelle dans le cadre de projets spécifiques peut se révéler plus avantageux pour les entreprises que de recruter un salarié à temps plein en CDI ou en CDD.

Même si le taux journalier moyen d’un freelance est de 322 € pour un rédacteur ou un community manager, aux alentours de 510 € pour un administrateur réseau et bases de données et  629 € pour un coach en stratégie et business ou un consultant en communication, faire appel à des consultants en freelance comporte plusieurs avantages en termes de flexibilité et d’économie sur le moyen voire le long terme.

 Parmi ces avantages :

  • La rapidité d’embauche : trouver un freelance disponible immédiatement se révèle plus facile et plus rapide que de chercher à embaucher un salarié en CDI ou en CDD.
  • Des économies de coûts en ne payant que les prestations prévues dans le contrat, les entreprises évitent ainsi de payer des frais et des charges supplémentaires.
  •  L’embauche d’un freelance ne, nécessite aucune procédure administrative, le freelance commence à travailler  sur votre projet de chez lui ou dans les locaux de l’entreprise moyennant la signature d’un contrat et le paiement d’une facture en fin de mission.
  • Les entreprises peuvent bénéficier de l’expertise d’un professionnel expérimenté en payant moins que ce que ce qu’ils auraient fait en l’embauchant comme salarié en CDI ou en CDD.
  • L’implication du freelance est également un critère avantageux pour les entreprises. Focalisé sur sa mission du moment, le consultant embauché en freelance s’attachera dans la plupart des cas à réaliser le projet d’entreprise qu’il aura accepté en restant disponible et à l’écoute

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici