Trump-Huawei : Le président américain modère le ton au G20

0
349

Depuis que Donald Trump a rencontré son homologue Chinois Xi Jinping à l’occasion de la tenue du G20 à Osaka, le 29 juin dernier, il semblerait que les tensions récentes autour de l’embargo visant le géant chinois Huawei commencent à se dissiper.

C’est en effet lors du dernier sommet du G20  qui s’est tenu samedi dernier au Japon, que Donald Trump a pu s’entretenir avec Xi Jinping, le président chinois au sujet des sanctions commerciales prises à l’encontre de Huawei. Le président américain avait notamment évoqué à l’occasion d’une déclaration faite en marge du sommet, qu’il autoriserait les entreprises américaines à continuer à vendre au géant chinois et ainsi de lever une partie des restriction commerciales annoncées le mois dernier.

Il s’agit là d’une concession importante au vue des récentes menaces évoquées par Trump au sujet du géant chinois Huawei ces dernières semaines.

Les concessions octroyées par Trump sonneraient elles comme une sorte d’amnistie ?

Il a confirmé que les États-Unis n’ajouteraient pas de droits de douane sur des importations chinoises d’une valeur de 300 milliards de dollars. Cependant, Trump a affirmé qu’il n’y aurait pas de réductions de montants toujours en ce qui concerne les charges douanières pesant sur les importations chinoises.

Il a également déclaré qu’il continuerait “pour le moment” à négocier avec Pékin tout en soulignant que  les deux pays entretenaient de bonnes relations.

Par ailleurs, lors d’une conférence de presse qui a suivi le sommet, le président américain, a annoncé que les entreprises de technologie américaines pourraient à nouveau vendre à Huawei tant que ces échanges « ne constituent pas de problème pour la sécurité nationale », renversant ainsi l’interdiction imposée le mois dernier par le département du commerce américain.

Cette série de concessions que les Etats Unis auraient prises en faveur de Huawei sonne comme un accord de trêve entre les deux pays impliqués jusqu’alors une guerre commerciale dont les conséquences se sont faites sentir sur les marchés et sur la croissance mondiale.

Un assouplissement certes mais des restrictions bel et bien maintenues

Trump a ainsi concédé à la Chine de larges assouplissements certes, mais a tenu également en énumérant ces suspensions de sanctions, à souligner que les mesures prises à l’encontre du géant chinois Huawei, à savoir son ajout à la fameuse liste noire ainsi que la décision d’imposer des charges douanières sur l’importation de produits technologiques chinois étaient toujours d’actualité.

En effet en mai dernier, le département américain du Commerce avait décidé d’interdire la vente de produits fabriqués aux États-Unis à Huawei sans obtenir au préalable une licence. Les responsables américains avaient alors accusé la firme chinoise de s’employer à saper la sécurité nationale et les intérêts de la politique étrangère des États-Unis.

Trump a enfin déclaré que Huawei faisait toujours partie des discussions commerciales en cours entre Washington et Pékin…..