Disque dur ou clé USB : que choisir ?

0
53

Aujourd’hui, avec l’augmentation des contenus multimédias haute définition, notre besoin en capacité de mémoire s’est amplifié. Pour stocker tous ces fichiers, vous avez le choix entre les clés USB ou les disques durs.

Bien entendu, il existe des possibilité de stockage en ligne, mais cela peut vite devenir onéreux lorsque l’on a besoin de capacités de stockage au-delà de 1 To. De plus, il est nécessaire de bénéficier d’une connexion pour y avoir accès.

Si entre la clé USB et le disque dur, votre cœur balance, on vous aide à y voir plus clair…

Mais avant toute chose, il est nécessaire sa savoir où chacune de ces technologies en sont.

Du côté des clés UBS, l’USB 2.0 est toujours le plus utilisé, mais se voit petit à petit remplacé par l’USB 3.0, qui a l’avantage d’être beaucoup plus rapide. Dernière amélioration en date : l’USB 3.1 Gen 1 (la plus courante). Cette toute dernière norme atteint des débits tout simplement hallucinants.

Dans le domaine des disques durs, vous avez le choix entre deux systèmes : le HDD et le SSD. Les HDD (les plus traditionnels), possèdent de grosses capacités de stockage mais sont plus délicats et fragiles, et tendent parfois à faire du bruit. Les SSD sont quant à eux des disques durs plus maniables, très performants et rapides, qui ne chauffent presque pas, et qui ont un temps de latence proche de zéro. Vous vous en douterez, ils sont par contre généralement plus chers. De plus, leur capacité ne dépasse généralement pas 1 To.

La capacité de stockage

Il est essentiel de prendre en compte le type de fichiers que vous voulez stocker et en quelle quantité. Les contenus multimédias, par exemple, prendront bien plus de plac que les documents textuels.

La capacité de stockage des disques durs varient en moyenne entre 500 Go et 8 To. Sur les clés USB, elle s’étend plutôt de 8 à 512 Go. Les clés de 128 Go sont un excellent compromis et pourront conserver environ 15 000 photos (en fonction de leur qualité).

Si vous avez besoin d’un stockage supérieur à 512 Go, mieux vaut donc vous tourner vers les disques durs.

La vitesse de transfert :

Sur une clé USB, il faut différencier la vitesse d’écriture (elle désigne l’enregistrement d’un fichier sur la clé), et la vitesse de lecture (lorsque l’on transfère un fichier depuis la clé vers un autre appareil). Selon les modèles de clés USB, ces débits peuvent aller de 20 Mo/s à plus de 400 Mo/s. Notez que la vitesse de lecture sera toujours inférieure à la vitesse d’écriture.

Du côté des disques durs, le SSD est recommandé si vous désirez utiliser les données rapidement. Si, par exemple, vous souhaitez jouer à des jeux vidéos dont les données sont stockées sur le disque dur, un SSD avec une bonne capacité de stockage est indispensable. Si par contre, votre disque dur est destiné à rester sagement dans votre tiroir en attendant votre prochaine sauvegarde d’ordinateur, alors un HDD suffira.

Bref, la vitesse de transfert, en particulier sur les gros fichiers, sera plus lente sur une clé USB que sur un disque dur.

La compatibilité :

Il est utile de savoir que parmi les différentes clés USB, il existe différents branchements : l’USB-A (le plus courant, qui se branche dans un seul sens) et l’USB-C (qui peut se brancher dans les deux sens), plus pratique et performant. Généralement, les clés USB sont compatibles avec tous les systèmes d’exploitations actuels. Néanmoins, pour vous en assurer, on vous recommande de choisir des marques réputées comme Kingston, SanDisk ou Samsung.

Sur les disques durs, certains modèles proposent un branchement classique (par câble USB) mais certains, plus récents, s’équipent d’une interface réseau sans fil. Vous pouvez alors accéder au contenu du disque depuis n’importe quel appareil relié au Wi-Fi. Si c’est le cas, il faudra vérifier la compatibilité de votre futur disque dur avec le système d’exploitation de votre ordinateur (Mac, Windows, ou encore Chrome OS).

La sécurité :

Si votre système de stockage est destiné à conserver des documents importants et précieux, il est essentiel que sa sécurité soit optimale et que les documents ne soient pas perdus.

Sur les disques durs, certains modèles sont fournis avec des logiciels de sécurisation des données (parfois soumis à un abonnement payant) et d’autres encore sont cryptés.

Sur les clés USB certaines marques, comme SanDisk, intègrent souvent des logiciels directement sur la clé. Ces logiciels de cryptage permettent de protéger facilement l’accès à vos fichiers par un mot de passe. Enfin, certaines clés très haut de gamme proposent même une identification via empreinte digitale.

Notez que Sandisk permet aussi de pouvoir récupérer vos données en cas de perte ou de suppression accidentelle via un autre type de logiciel. La marque est le principal constructeur proposant ces logiciels.