Une assurance scolaire pour son enfant

0
318

À la rentrée, les assureurs s’affairent à proposer la fameuse assurance scolaire. Celle-ci a plus d’un atout à faire valoir.

Les avantages de souscrire une assurance scolaire

Les parents d’élèves sont de plus en plus nombreux à contracter une assurance scolaire pour protéger leurs enfants.

Il faut avouer qu’entre le chemin de l’école et la maison, ces derniers ne sont point à l’abri d’un accident.

Certes, loin de tous l’idée de vouloir le pire, mais s’attacher cette police d’assurance peut être d’une grande utilité. Son champ de couverture est très large. Décryptons-le dans cet article.

Prise en charge des dommages causés

Comme bien d’autres formules d’assurance, l’assurance scolaire propose aussi la proprement dite responsabilité civile.

Celle-ci prend en charge les dommages, matériels et corporels, que votre enfant peut causer à autrui. Elle vous évitera de débourser de l’argent pour des événements inattendus.

Notez que l’assurance scolaire vous couvre doublement si vous disposez déjà d’une assurance habitation puisque celle-ci propose également cette garantie.

Certes, il peut être tentant de s’arrêter à l’assurance habitation pour protéger son enfant, mais ceci a une certaine limite. Si votre jeune enfant est victime d’un accident ou d’une agression, vous ne pourrez point compter sur sa protection.

D’où l’intérêt de souscrire une assurance scolaire, puisque celle-ci propose ce qu’on appelle la garantie accident corporel. Que le responsable soit connu ou non, cette couverture prend en charge les dommages subis par votre chérubin.

Elle couvre ainsi les frais de soins et assure le versement d’un capital en cas d’invalidité partielle ou totale.

Des remboursements pour son appareil dentaire

Outre le strict minimum de toute assurance scolaire, soit la garantie responsabilité civile, elle se compose aussi d’autres garanties.

Elle peut, par exemple, prendre en charge les frais de réparations de l’appareil dentaire de votre enfant.

Généralement, la Sécurité sociale couvre en partie les frais pour la remise en état de cet équipement. Toutefois, cette entité ne prend en charge les frais que si votre enfant a moins de 16 ans. L’autre partie revient à la charge des parents.

L’assurance scolaire peut néanmoins vous indemniser, en plus de votre complémentaire santé. Pour enclencher ce remboursement, vous devez établir une déclaration de sinistre dans les jours succédant l’incident.

Soyez très précis sur les dégâts occasionnés. Au cas où l’appareil est totalement hors d’usage, le dentiste émettra un devis que vous transmettrez à votre compagnie d’assurance.

À noter, que toute détérioration d’appareils n’induit pas forcément à un remboursement. D’où l’intérêt de bien se renseigner avant de souscrire un contrat.

Tout un florilège d’autres garanties

Outre les couvertures citées précédemment, une assurance scolaire propose également un service assistance. Lequel permet à l’enfant de suivre sa scolarité à domicile.

Pour une couverture optimale de votre chérubin, pourquoi ne pas opter pour la garantie reliée aux frais de défense ? La couverture des frais de recherche ou encore de rapatriement est toute aussi intéressante.

D’un assureur à l’autre, l’assurance scolaire peut également couvrir le soutien psychologique en cas de harcèlement ou encore d’agressions.

Bien que ce paramètre soit souvent lésiné par les parents, il peut être d’une grande aide pour leurs enfants. Dans bien des cas, cette police d’assurance peut en outre assurer la couverture des vêtements endommagés et des instruments de musique.

S’y ajoutent la prise en charge d’un vol de cartable, de manuels scolaires ou de fournitures. À titre de rappel, l’assurance scolaire peut, selon l’assureur, assurer la protection de votre enfant durant toutes ses activités.