La micro-soudure en plein essor !

0
68

Aujourd’hui, la révolution numérique est plus que présente dans nos vies. Il y a presque autant de téléphones portables que d’individus sur la planète ! Seulement ces mini-machines nécessitent un entretien particulier si un micro composant venait à être défectueux ! Dans ce cas, on fera appel à un micro-soudeur, car c’est lui qui sera le plus à même de réparer votre engin. Mais quel est ce métier en pleine expansion ?

Qu’est-ce que la micro-soudure ?

Il s’agit d’une technique qui requiert d’être très minutieux. Pour pouvoir l’employer, il sera primordial d’avoir du matériel spécifique et qui n’est pas donné (station de soudure professionnelle, fer à souder de précision, ampèremètre électronique, microscope, etc…). Pour effectuer une micro-soudure, on va devoir relier un bout de fer aussi petit qu’un clou à la panne du fer à souder. Cette technique permet de réparer un téléphone mobile très facilement, ce qui signifie que vous allez pouvoir faire des économies en vous évitant de racheter un nouveau téléphone !

Après avoir identifié les micro-composants sur un schéma électronique, vous devrez les disposer sur la carte électronique avant de réaliser les micro-soudures nécessaires. Comme vous pouvez vous en douter, il y a des règles de sécurité à suivre ainsi que des instructions de fabrication à respecter.

Cela peut paraître très technique et pourtant la formation micro soudure est accessible à tous.

Quelles compétences avoir pour ce poste ?

Avant de vous lancer dans cette expérience professionnelle de micro-soudeur, sachez que pour occuper ce poste, il faut tout de même avoir quelques compétences particulières telles que :

  1. Être habile pour manier les micro-composants sans les griller.
  2. Être méthodique pour bien suivre les procédures.
  3. Avoir une capacité d’analyse pour identifier les défauts sur une carte.
  4. Être patient et faire très attention pour ne pas rendre les appareils hors d’usage, car une mauvaise manœuvre peut tout casser.
  5. Être vigilant pour ne pas se brûler soi-même, un accident est vite arrivé, donc il faut bien se protéger.
  6. Être autonome, car bien que faisant partie d’une équipe, il vous faudra savoir gérer les situations d’urgence en gardant votre calme.

La formation préconisée pour être micro-soudeur vous apprendra tout ce qu’il faut savoir niveau technique, mais aussi, elle vous habituera à manipuler le matériel nécessaire pour réaliser votre travail en toute sécurité. Sa durée est d’une semaine à peu près et ne nécessite d’aucun prérequis. Il faudra compter dans les environs de 3000€ pour vous la payer.

Quels métiers nécessitent d’être micro-soudeur ?

Le métier de micro-soudeur est récent et est présent dans plusieurs corps de métiers. Il est destiné aux personnes manuelles, organisées et rapides. Voici une liste des métiers pour lesquels la micro-soudure fait partie intégrante du poste :

  • Opérateur d’atelier : requiert une formation en électrotechnique et d’être quelqu’un de manuel.
  • Technicien supérieur de production : demande d’être suffisamment autonome en plus d’être rigoureux et minutieux
  • Ouvrier joaillier : pour ceux qui maîtrisent les techniques de fabrication de bijoux.
  • Câbleur en électronique : un BEP ou un Bac professionnel vous permettra d’accéder à ce poste.
  • Réparateur de téléphones portables : c’est le métier de base où la micro-soudure est présente, il faudra réparer les pannes sur la carte mère.

Même si vous ne possédez pas de diplômes significatifs, en tant qu’autodidacte, vous avez toutes les chances d’obtenir un travail, car la demande devient de plus en plus présente sur le marché. Alors n’hésitez surtout pas, lancez-vous dans l’apprentissage de la micro-soudure, car du travail dans ce domaine, il y en a, c’est sûr !