Audit SEO: comment réaliser un audit SEO en 3 étapes

0
175
comment réaliser un audit SEO en 3 étapes

Saviez-vous que 91% des clics sur Google sont effectués sur la première page apparue parmi les résultats de recherche ? Êtes-vous alors en première position sur Google ? Si vous souhaitez travailler votre visibilité et améliorer la présence numérique de votre entreprise ou simplement attirer de nouveaux clients sur le web, vous devez penser directement au référencement naturel. C’est la base essentielle d’une audience réussie. 

Mettre en place une stratégie de référencement naturel consiste à passer par plusieurs étapes importantes. Mais par quoi faut- il commencer ? Maintenant que vous savez l’importance d’une stratégie SEO, il s’agit de commencer par réaliser un audit SEO.

Par le biais de cet article, nous allons mettre à votre disposition tout ce que vous devez savoir pour mener à bien un audit SEO, hiérarchiser les problèmes qui peuvent affecter les performances de votre site web et considérer les étapes à suivre pour augmenter le trafic organique.

Qu’est-ce qu’un audit SEO: définition 

Un audit SEO représente la première étape indispensable d’une stratégie de référencement naturel efficace. C’est une analyse détaillée de votre site web effectuée afin d’identifier les problèmes qui peuvent empêcher un meilleur classement sur Google et d’autres moteurs de recherche. Il permet également d’identifier les différents points à améliorer afin de gagner plus de trafic organique.

Pourquoi réaliser un audit SEO ?

Plusieurs facteurs influencent la performance d’un site web dont on peut citer l’expérience utilisateur, le contenu du site, le code, ou l’indexation des pages. Si ces éléments ne répondent pas aux normes de performance exigées par les moteurs de recherche, ils peuvent être identifiés et ajustés grâce à un audit de SEO.

En d’autres termes, un audit SEO peut démontrer les forces actuelles de votre site web et, surtout, les axes prioritaires à améliorer.

Quand faut-il réaliser un audit SEO ?

Voici quelques situations dans lesquelles il est recommandé de procéder à un audit SEO d’un site web:

  • Lorsque l’algorithme de Google change : comme Google est en constante évolution, vous devez effectuer des audits web réguliers pour suivre les mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche.
  • L’audit SEO est nécessaire si vous êtes pénalisé, ou si vous perdez du positionnement dans les SERPs de Google.
  • Si vos classements stagnent malgré vos efforts : si vous avez consacré beaucoup de temps et d’efforts à essayer d’améliorer vos classements et que vous ne voyez aucun résultat, vous devez chercher la cause de cette stagnation.
  • Si vous démarrez un projet web à partir de zéro : malheureusement, la plupart des e-entrepreneurs pensent au référencement après avoir lancé leur projet et publié leurs pages web et leur contenu.
  • Lors de la migration d’un site web pour détecter les erreurs de démarrage.
  • Lorsque vous travaillez avec de nouveaux clients : si vous êtes une entreprise de marketing numérique et que vous souhaitez comprendre l’état du site Web de votre nouveau client et établir un diagnostic précis avant d’envisager des mesures.

Comment réaliser un audit SEO ?

Étape 1: Crawlez votre site web

Pour examiner tous les aspects de votre présence en ligne, vous devez obtenir une image complète de votre site web. Pour ce faire, vous devez faire un crawl. Le crawling est un processus d’exploration des pages web permettant de vérifier la pertinence des balises Hn, des titres, des méta-descriptions, les pages dupliquées, les robots.txt, les pages d’erreur, toutes les URL, etc. 

C’est une étape essentielle de l’audit SEO car il fournit une image complète de la santé du référencement de votre site. Il vous aide à comprendre comment les moteurs de recherche perçoivent votre site web. C’est aussi un moyen d’analyser certains aspects clés du référencement.

Étape 2 : audit on-site

Un audit SEO on-site appelé encore SEO interne consiste à analyser tous les critères de référencement naturel de votre site web et à formuler des recommandations relatives à ces critères. Il s’agit probablement de la partie la plus longue du processus, car tous les éléments qui composent votre site web seront analysés.

Audit technique SEO

  • Le certificat SSL: Google favorise les sites sécurisés. Vous devez donc obtenir un certificat SSL auprès de votre hébergeur afin de sécuriser la connexion de l’utilisateur.
  • La structure des URLs: Il est important de donner des noms d’URL faciles à comprendre afin d’indiquer clairement les sujets qui se trouvent sur chaque page. En général, il est conseillé de suivre une structure arborescente, avec le nom de domaine en premier, suivi de la catégorie, puis du nom du produit ou du service.
  • Les balises Hn, Title et Meta: Utilisez des balises Hn : ” h1 ” pour le titre principal de la page et ” h2 ” pour les sous-parties. Utilisez la balise “h3”, suivie de la balise “h4” pour les sous-sections. Pour optimiser les balises Hn, il faut veiller à ne pas créer des titres trop longs et à insérer des mots-clés.
  • La structure du site web: la structure du site doit être bien organisée afin que les robots de Google puissent facilement lire et donc indexer les pages. Une bonne architecture SEO repose sur une structure hiérarchique du contenu et sur l’utilisation de liens internes qui permettent aux utilisateurs de naviguer aisément.

Expérience utilisateur 

  • Le temps de chargement: plus le temps de chargement est court, plus le nombre de pages que Google va crawler avec une fréquence élevée est important et moins les visiteurs sont perdus en raison des temps d’attente. Google recommande un temps de chargement inférieur à 200 ms.
  • La compatibilité mobile: un site web doit s’adapter visuellement et ergonomiquement à différents supports, notamment les PC, les téléphones mobiles et les tablettes. Il s’agit d’un critère de référencement très important.
  • Les pages orphelines: le nombre de pages indexées est un autre critère important de référencement. Vous devez trouver les pages orphelines, qui ne font pas partie de votre arborescence ou qui ne possèdent aucun lien de maillage interne.

Audit sémantique

  • Le contenu: pour être bien référencé, votre site doit offrir un contenu pertinent et apporter une valeur ajoutée. Notez que le contenu dupliqué est fortement pénalisé par l’algorithme Panda de Google, qui est chargé de contrôler la qualité du contenu.
  • Le champ sémantique: c’est un ensemble de significations qu’un mot-clé peut prendre dans différents contextes. Il repose sur l’optimisation des mots-clés et des phrases d’un article afin de fournir des résultats plus pertinents.
  • Les images: toutes les images du site doivent comporter des balises ALT. La taille des images pèse sur la page et contribue à la lenteur du site. Veillez à ce que toutes les images soient optimisées.

Étape 3: audit SEO off-site

Un audit SEO off-site concerne tous les facteurs externes au site Web, à savoir:

  • Les backlinks : ce sont les liens soumis sur d’autres sites et mènent vers le vôtre. Un audit SEO permet d’énumérer la quantité de backlinks allant vers votre site, mais surtout de mesurer la qualité de ces derniers.
  • Le positionnement: c’est l’ordre dans lequel un site apparaît dans les résultats des moteurs de recherche pour des mots-clés stratégiques.
  • Trafic organique du site: ce sont les visiteurs qui proviennent des résultats sur les moteurs de recherche.
  • Audit des mots-clés: il doit être mené régulièrement pour garantir un référencement efficace du site web, car les tendances évoluent constamment. Privilégiez les expressions à longue traîne qui sont plus ciblées et génèrent un trafic qualifié.

Conclusion

Réaliser un audit SEO c’est bien, mais comprendre les lacunes et les atouts de votre stratégie pour l’optimiser, c’est encore mieux. L’objectif principal d’un audit de référencement naturel n’est pas simplement d’identifier les bonnes et les mauvaises pratiques sur un site web. L’audit doit servir d’un plan d’action à appliquer pour adapter la stratégie SEO.