Risques psychosociaux en entreprise

0
71

Le monde professionnel regorge de différents risques psychosociaux, tous les secteurs d’activité sont concernés. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène, qui entraîne des conséquences néfastes sur la santé physique et mentale des travailleurs. Il nécessite donc une prévention, comme faire appel à un cabinet Presence Conseil, avant que ses proportions ne deviennent alarmantes.

Quels sont les risques psychosociaux en entreprise ?

Un ensemble d’éléments dans la psychologie du travail constituent ce qu’on appelle risques psychosociaux. Le stress en fait partie, il est même le plus fréquent. Il apparaît lorsque l’employé se sent incapable de satisfaire les exigences de ses supérieurs, et d’avoir les ressources suffisantes pour surmonter sa charge de travail.

Bien que le stress soit une situation fréquente, il est difficile d’évaluer précisément le nombre de travailleurs qui y sont régulièrement exposés.

D’ailleurs, près d’un employé sur deux estime être en manque de temps pour effectuer les tâches qui lui incombent. Le manque de temps, généralement dû à la surcharge de travail, constitue le facteur principal expliquant l’apparition du stress chez un employé.

En termes de risque psychosocial, on distingue également la violence, qui se présente sous deux formes. La violence interne est la première, elle a lieu au sein même de l’entreprise, entre les salariés ou venant des supérieurs.

Les situations considérées comme relevant de la violence interne sont les conflits majeurs ou répétitifs, le harcèlement sexuel ou moral, les pressions et les comportements déplacés, autres agissements susceptibles de perturber gravement ou d’empêcher de promouvoir le bien-être d’un employé.

Quant à la violence externe, elle vient des personnes extérieures à l’entreprise. Il s’agit, par exemple, d’une serveuse harcelée par ses clients. La violence externe est donc plus facile à détecter, même si elle nécessite d’accompagner les salariés durant tout le processus de lutte.

Quelles sont les conséquences des risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux entraînent rapidement une dégradation de la situation au travail. D’ailleurs, ils ont aussi un impact sur la santé des travailleurs, parce qu’ils sont principalement à l’origine des maladies musculo-squelettiques, des troubles cardiovasculaires, de l’anxiété, et de l’irritabilité.

L’accompagnement des transformations psychosociaux contribue à éviter cela. Les personnes sujettes à des maladies chroniques sont même susceptibles de faire une rechute. Aussi, les répercussions varient selon la précarité de l’employé. Par exemple, chez les individus les plus sensibles, le stress nuit à la qualité du sommeil et génère une fatigue intense, voire une somnolence au travail.

Rapidement, cela entraîne l’absentéisme et les absences répétées en raison de problèmes de santé. La démission, le licenciement, le changement fréquent de personnel sont d’autres conséquences possibles. La situation déteint également sur les autres employés qui, démotivés, risquent de vouloir quitter leur travail.

Ce qui favorise ensuite le retard, le non-respect des règlements internes, la médiocrité dans le travail, etc. Enfin, des accidents de travail peuvent se produire, étant donné la fatigue accrue et le manque de concentration des salariés. Sans parler de la qualité de vie et de l’atmosphère au travail, qui risque fort d’impacter l’image de l’entreprise. D’où l’urgence de limiter les risques psychosociaux.