Pompe à chaleur et domotique : optimiser confort et économies d’énergie

0
83

La pompe à chaleur est un système de chauffage écologique et économique, qui utilise une énergie renouvelable pour fonctionner. L’installation d’une pompe à chaleur est un investissement qui vous permet de faire de réelles économies sur le long terme. Saviez-vous que vous pouvez optimiser votre confort et faire plus d’économies en associant votre pompe à chaleur à votre système domotique ? On vous explique quels sont les avantages à la clé.

Comment associer une pompe à chaleur et la domotique ?

La domotique est un système central permettant de contrôler certains appareils de votre habitation, à distance. Pour ce faire, il est nécessaire de relier ces appareils, en optant pour des équipements électroménagers ou électroniques, un éclairage ou un système de chauffage compatibles.
Il est donc possible, en fonction des modèles, d’associer votre chaudière ou votre pompe à chaleur à la domotique de votre habitat. Plusieurs solutions existent pour relier pompe à chaleur et domotique :

  • investir dans une pompe à chaleur qui possède une connectivité native (une pompe à chaleur connectée) compatible avec la domotique, sans interface ou passerelles ;
  • utiliser des passerelles (concentrateurs domotiques) pour gérer plusieurs protocoles de communication, en veillant à ce que la passerelle et la PAC aient le même protocole de communication (Wi-Fi, Zigbee, Z-wave, etc.) ;
  • créer des interfaces dédiées, pour les pompes à chaleur, afin d’assurer une communication directe et intégrer les fonctionnalités.

Il est possible d’avoir une programmation adaptée à chaque pièce, d’installer des détecteurs de présence ou d’utiliser une application pour contrôler la pompe à chaleur à distance.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur liée à la domotique ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage qui vous aide à réaliser des économies d’énergie, car elle ne nécessite qu’un peu d’électricité pour fonctionner. La chaleur est produite grâce aux calories captées dans l’air extérieur (ou dans le sol, pour une pompe à chaleur géothermique).
Reliée à un système domotique, votre pompe à chaleur vous permet de faire davantage d’économies ! La domotique optimise son utilisation : vous pouvez programmer la température de votre habitation, à distance et à n’importe quel moment de la journée (ou de la nuit !). Vous pouvez ainsi contrôler la pompe à chaleur quand vous êtes à la maison ou quand vous n’êtes pas présent, avant d’arriver chez vous, en fonction de la saison, de l’heure, du jour ou pièce par pièce, si vous avez installé plusieurs thermostats connectés. Vous maîtrisez votre consommation en fonction de vos besoins réels et des personnes du foyer. Il n’y a plus de dépenses inutiles !
Il y a 4 principaux avantages à connecter une pompe à chaleur à la domotique :

  • vous faites des économies et gérez votre budget énergie ;
  • vous optimisez votre confort à la maison ;
  • vous réduisez vos émissions de gaz à effet de serre et votre impact environnemental ;
  • vous contrôlez votre consommation et les performances de la PAC, pour allonger sa durée de vie.
  • Vous pouvez faire tout ceci à partir de votre smartphone, très facilement, grâce à une interface simple et intuitive. Si vous avez opté pour une PAC réversible, la domotique vous permet aussi de contrôler le rafraîchissement de votre logement !

Pompe à chaleur connectée : un investissement rentable grâce aux aides de l’État

Le prix d’une pompe à chaleur peut être rebutant, mais il ne faut pas voir les choses sur le court terme !
Une pompe à chaleur coûte entre 5 000 € et 20 000 € (pose comprise), mais c’est un dispositif qui permet de faire des économies toute l’année, en réduisant considérablement votre consommation d’énergie. Vous payez seulement le prix de l’électricité consommée par la PAC, mais vous n’avez plus besoin de combustible gaz, fioul ou bois !
Grâce aux aides de l’État, vous pouvez rentabiliser plus vite votre pompe à chaleur connectée :

  • MaPrimeRénov’ est une aide de l’ANAH dont le montant varie en fonction des revenus du foyer ;
  • les primes CEE, accordées par les acteurs de l’énergie, en fonction de votre logement, de la surface d’habitation ou de la zone géographique ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), un prêt délivré par les organismes bancaires d’un montant variable en fonction du nombre de travaux de rénovation énergétique réalisés ;
  • la TVA à 5,5 %, un taux réduit appliqué pour les fournitures et les travaux de rénovation énergétique.

Des aides locales sont également disponibles pour vous accompagner dans votre projet, vous aider à faire des économies et favoriser la transition énergétique !