Alarme connectée et FAI : Pourquoi une telle alliance ?

0
101
fai alarme maison connectee

L’année 2019 a été celle des cambriolages. Après une période de baisse, les cambriolages se sont multipliés en 2019 : +1,15% en une seule année, selon le Figaro. Cela se traduit par environ 645 effractions quotidiennes déclarées, tout en sachant que seulement la moitié des intrusions sont effectivement déclarées aux autorités.

Les alarmes ont donc actuellement le vent en poupe, surtout que de nouveaux systèmes, performants et modernes, sont désormais très abordables.

Alarme connectée et FAI : Pourquoi une telle alliance ?

Les alarmes couplées à la télésurveillance sont populaires depuis des décennies, car elles offrent une sécurité constante et professionnelle pour des tarifs à la portée de toutes les bourses.

Il n’en fallait pas plus pour attirer d’autres intervenants sur ce marché très porteur. L’année passée a ainsi vu les acteurs principaux des télécommunications se lancer dans le domaine de la sécurité des domiciles. Il s’agit principalement des 3 plus importants Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) de l’hexagone : Orange, Free et SFR.

Si cela peut surprendre de prime abord, il est logique que ces intervenants proposent des services de sécurité. Grâce à leurs box internet, ils peuvent proposer à leurs clients une sécurité entièrement gérée par domotique, pilotable, programmable et consultable directement sur internet. 

L’argument de vente est plutôt efficace, car étant déjà client pour l’offre internet, il ne reste plus qu’à opter pour un pack d’accessoires qui seront associés à la box instantanément, sans nécessairement avoir recours à un technicien.

Ceux qui désirent une sécurité accrue pourront toujours opter pour une alarme de maison connectée tierce qui pourra être couplée à la box internet.

Les services d’Orange

Orange est le FAI qui détient la plus grosse part de marché du haut débit en France actuellement, avec 42,1%. L’opérateur historique a ainsi décidé de proposer des services de sécurité au printemps 2019. Même si sa box actuelle, la Livebox 4, date de 2016, elle peut tout à fait gérer un système de sécurité domotique grâce à la norme ULE apportée par une mise à jour du firmware.

Pour son abonnement de “Maison protégée”, Orange a mis les petits plats dans les grands. L’offre disponible à une trentaine d’euros par mois propose un véritable service de télésurveillance moderne et connecté.

Le pack d’accessoires regroupe une centrale d’alarme, des détecteurs et tous les accessoires nécessaires, comme les télécommandes, badges, sirènes et autres indispensables, auxquels on pourra ajouter des options, comme des caméras IP.

La box peut ainsi proposer des services de sécurité indépendants en connectant simplement les équipements, ou de vrais services de télésurveillance en optant pour l’abonnement mensuel.

L’option télésurveillance est gérée par Protectline, la branche sécurité mise en place conjointement par Orange et Groupama.

Ceux qui sont à la recherche d’une solution sécurité moderne et connectée, mais offrant toujours des services traditionnels seront conquis.

L’offre de Free

L’éternel challenger de l’internet français n’est pas en reste dans le domaine de la sécurité. La sortie de la Freebox Delta en 2019 a permis à Free de proposer des services domotiques beaucoup plus avancés. D’ailleurs les modèles Delta et Delta S sont destinés à êtres de véritables centres de commande, touchant de très près le domaine des serveurs domotiques. 

On peut ainsi opter pour le pack sécurité global pour une cinquantaine d’euros. À ce tarif (que l’on ne peut et ne doit débourser qu’une seule fois) on achète les composants du pack : le détecteur de mouvement, le détecteur d’ouverture, la caméra wifi et la télécommande.

L’installation des composants se passe de technicien et au besoin il est toujours possible d’acheter des éléments supplémentaires que l’on installera tout aussi simplement.

D’après les premiers retours d’utilisateurs, les composants sont de qualité moyenne et permettent de disposer d’une sécurité relative tout en faisant un premier pas dans le domaine de la domotique. 

Pour ceux qui désirent aller plus loin, une option télésurveillance est disponible pour un prix modique. Cette possibilité donne accès à deux interventions annuelles, un gardiennage de24h et un interlocuteur qualifié au bout du fil, le tout opéré par Axa.

La sécurité selon SFR

Troisième fournisseur d’accès internet français, SFR dispose d’une part de marché de 21,54%. L’audacieuse entreprise française propose également des services de sécurité connectée… depuis 2014. 

L’offre sécurité est ici entièrement englobée dans une suite de packs 100% orientés vers la domotique, que SFR nomme “Home”. La fonction de base de ces packs est de vous aider à contrôler les équipements connectés de votre maison, voire à les automatiser entièrement. Un objectif ambitieux pour SFR, qui commence pourtant timidement.

Le pack sécurité basique ressemble à s’y méprendre à celui proposé par Free : 

  • Centrale.
  • Caméra (jour/nuit).
  • Détecteur d’ouverture.
  • Détecteur de fumée.
  • Sirène.
  • Télécommande.

Le prix des éléments est là beaucoup plus élevé que les tarifs toujours agressifs de Free (environ le triple), il faut en outre lui ajouter un abonnement mensuel d’environ dix euros.

SFR propose un autre pack sécurité, plus complet, rajoutant une centrale 3G à clavier et deux détecteurs de mouvement. Une offre plus complète, mais étrangement au même prix, en tout cas pour ce qui concerne le pack d’équipements. Le tarif de l’abonnement est lui deux fois plus cher, mais donne accès au service de télésurveillance d’Europ Assistance.