Comment créer son bilan comptable ?

0
73

Vous avez créé votre entreprise depuis peu ? Vous devez dresser votre bilan comptable, mais c’est la première fois que vous vous lancez dans la procédure ? Sachez qu’il n’est pas simple de s’en charger pour la toute première fois. D’autant plus si vous n’avez jamais eu de formation en comptabilité. Il est cependant possible de s’en sortir – nous vous en disons plus dans les lignes suivantes.

Le plus facile : adopter un logiciel de comptabilité collaboratif

Avant de vous lancer, il est préférable de faire confiance à un logiciel de comptabilité. En effet, vous en tirerez de nombreux avantages, surtout si vous n’avez pas de connaissance préalable en comptabilité. Un logiciel comme celui de Quickbooks vous offrira toutes les fonctionnalités de bases pour un premier prix à 5 euros par mois HT.

Les avantages d’un logiciel de comptabilité

Lorsque vous adoptez un logiciel de comptabilité, vous avez le choix entre le télécharger, ou en utiliser un hébergé sur Cloud. Nous vous recommandons la 2nd option, car vous bénéficiez d’un service client dédié.

Au sein d’un logiciel de comptabilité, vous rentrez tous les flux financiers sur votre entreprise. Gérer votre trésorerie devient plus facile, avec certaines données financières qui sont rentrées automatiquement au bon endroit. Sans compter que le bilan-comptable se fait tout seul.

Couplez-le avec un expert-comptable

Il est préférable de coupler votre logiciel de facturation avec un expert-comptable. Vous serez étonné de constater que certains éditeurs de logiciels disposent de partenariats avec des professionnels comptables.

Ainsi, vous avez un logiciel et un expert-comptable qui prennent en charge votre comptabilité d’entreprise. C’est l’idéal, car vous risquez moins de réaliser des erreurs de saisie, qui peuvent s’avérer fatales : erreurs sur les bénéfices et les recettes, chiffre d’affaires faux, trésorerie trop élevée, etc.

Le plus risqué : le faire soi-même

Si vous n’avez pas envie de vous doter d’un logiciel de comptabilité et/ou d’un expert-comptable, vous pouvez réaliser votre comptabilité d’entreprise vous-même. Il est préférable cependant d’avoir des notions comptables, pour être certain de réussir la saisie de vos données en ligne.

Quelques étapes à connaître

Pour réaliser votre bilan, vous devez respecter un chemin comptable précis. Il faut rentrer les écritures d’inventaire si ce n’est pas déjà fait, réviser les comptes et éditer vos comptes annuels. Pour vous donner un aperçu des données comptables à saisir :

  1. L’actif du bilan

Ce dernier englobe toutes les charges comptables, à savoir :

  • Les actifs immobilisés (ou non courant)

Ce sont des biens conservés par l’entreprise. Ils sont piliers de votre fonctionnement et se divisent entre les immobilisations corporelles (machines, matériels informatiques, outillages, etc.), les immobilisations incorporelles (brevet, fonds de commerce, marque, etc.) et les immobilisations financières (possessions et titres).

  • Les actifs circulants

Ils englobent tous les biens détenus, mais que vous allez revendre (contre des liquidités), ceux qui vont être consommés (stocks, créances clients), la trésorerie et les liquidités (comptes bancaires, valeurs mobilières de placement, etc.).

  • Le passif

Le passif englobe quant à lui toutes les ressources dont vous avez besoin pour faire fonctionner les actifs et finances de votre entreprise.  Vous devez les classer par degré d’exigibilité. Par exemple, la dette qui sera réglée prochainement est rentrée avant celle qui le sera bien plus tard.   

  • Les capitaux propres

Ce sont tous les apports du capital de la société, ainsi que les bénéfices non distribués et qui sont restés dans la trésorerie, sans oublier le résultat de l’exercice. Ce sont donc des liquidités actuelles ou en devenir, qui vont servir à rémunérer les associés.

  • Le passif circulant

Ce dernier regroupe toutes les dettes de l’entreprise : créances fournisseurs, dettes comme les provisions pour risques et charges, les dettes sociales et fiscales, les sommes dues aux banques, etc.

À retenir

Passer par un logiciel de comptabilité avec un expert-comptable assure de travailler plus sereinement. Il est préférable de vous munir d’un logiciel de facturation perfectionné. Cependant, si vous ne savez pas vous en servir, vous pourriez commettre des erreurs tout de même.

Si vous n’avez jamais eu de cours en comptabilité, nous vous encourageons à vous renseigner. Des formations en ligne et gratuites existent. Ou alors, vous pouvez profiter du système du CPF pour gagner en compétences à ce sujet.

Il convient, si vous le faites vous-même, de saisir les données comptables uniquement si vous vous en sentez capable et que vous maniez rapidement les rouages de la comptabilité.