Achat et vente d’or : ce qu’il y a à savoir dans la filière or

0
595

L’or, ce métal précieux circule depuis la nuit des temps soit en guise de monnaie d’échange, soit pour faire l’objet d’un commerce à part entière. L’or peut en effet constituer une marchandise tout à fait commercialisable.

Avant de se lancer dans le business, il est tout de même recommandé de bien se renseigner. La filière comporte ses spécificités et ses réglementations.

En connaître les rouages pourra notamment assurer le succès des investisseurs dans le domaine.

Où se passent les transactions ?

Investir dans l’or reste une idée qui mérite une bonne organisation. Cette affaire est à prendre avec le plus grand des sérieux afin de faire les meilleurs profits.

Bien choisir les plates-formes où les transactions se feront est primordial. Cette initiative permettra à l’investisseur de s’assurer de la sécurité des opérations.

Il pourra également faire des bénéfices sans se faire arnaquer. En premier lieu, les transactions peuvent se faire auprès d’une banque. Dans ce premier cas, l’achat et la vente d’or se feront à un guichet.

La banque n’est toutefois pas le premier choix des investisseurs expérimentés dans l’achat et la vente de ce métal précieux. Cela est en grande partie dû aux maigres marges que cet intermédiaire propose.

Ensuite, il y a les boutiques physiques. Également connu sous le nom de « comptoir physique », ce genre d’établissement offre ses services pour les transactions d’or avec une fiabilité plutôt appréciable.

Afin de mieux choisir parmi les nombreuses boutiques existantes dans la filière or, les investisseurs auront tout intérêt d’observer certains critères de sélection comme : l’ancienneté du comptoir physique, la qualité de la marchandise proposée par rapport au prix indiqué (dans le cas de l’achat d’or), et aussi les services complémentaires que le prestataire proposera.

Enfin, les investisseurs dans l’or pourront aussi faire un tour sur internet pour trouver des plates-formes de transactions du métal précieux.

Cependant, il leur est fortement recommandé de ne pas faire confiance au premier site venu. Réaliser une enquête de fiabilité est plus que nécessaire.

Les vendeurs et/ou les acheteurs d’or sont invités à éviter les plates-formes qui n’ont aucune référence. S’ils sont inconnus des professionnels dans le domaine, c’est qu’il y a une bonne raison.

Par ailleurs, opter pour un site, dont l’entreprise qui en est la propriétaire, avec un siège social situé en France, est tout indiquée. En cas de problèmes, il sera bien plus facile pour les protagonistes de les résoudre avec l’aide de la proximité géographique.

Sous quelle forme vendre/acheter de l’or ?

L’or peut tout à fait se présenter sous différentes formes pour être vendu ou acheté.

Sous forme de lingots de 250g

Très apprécié par les investisseurs dans la filière, le lingot d’or 250g est un excellent choix dans les placements d’une valeur minimale de 50 000 € dans l’or physique.

Ce type de lingot est également l’idéal pour les investissements dans les lingots qui ne concentrent pas de trop grande valeur.

Sous forme de pièces d’or d’investissement

Un bon nombre d’investisseurs ont une certaine confiance dans les pièces d’or anciennes. Les pièces de type Napoléon sont considérées comme étant une assurance intéressante.

Les pièces d’or d’investissement sont notamment vendues au prix de l’or qu’elles contiennent. La prime, qui est la différence entre le prix de l’or qui constitue la pièce et le prix négocié de cette dernière, permet de mesurer l’engouement des investisseurs sur cette forme d’or.

Comment le prix est-il fixé ?

Le prix de l’or est fixé selon deux procédés distincts. La première technique concerne les bijoux en or. Si l’or est vendu sous forme de bijoux, l’acheteur procédera à la séparation préalable du métal précieux du reste des éléments qui constituent le bijou (perles, pierres…).

Ensuite, le prix sera calculé sur la base du poids ainsi que de la qualité (en carat) de l’or. La seconde technique est plutôt appliquée pour les produits dits « boursables ».

Ce sont notamment les produits cotés comme les pièces d’or Napoléon, ou encore les lingots d’or. Le prix de ce type de produit est fixé en fonction du cours de la matière première dont ils sont composés, en d’autres termes, l’or.

La prime est également retenue sur la liste des éléments de base du calcul du prix de l’or.