Comment apprendre l’analyse technique en bourse ?

0
373

L’analyse technique est un outil utilisé par les traders particuliers en bourse. Celle-ci a pour objectif d’examiner des prix ainsi que des volumes sur des produits boursiers afin de tenter de prévoir leur évolution sur le marché.

La principale ressource de l’analyste technique est le graphique qui est présent sous plusieurs types comme les figures chartistes ou encore les chandeliers japonais. Mais elle s’appuie également sur des indicateurs techniques. Afin de l’étudier, il faut tout d’abord comprendre la définition d’une analyse technique en bourse et quels sont les différents outils utilisés lors de cette méthode.

La méthode d’analyse

Pour commencer, il faut comprendre précisément cette méthode d’analyse en bourse. Cette dernière étudie des graphiques et différents indicateurs qui sont tirés des cours de bourse du passé. Cette méthode qui est opposée à l’analyse fondamentale est assez simple à utiliser et elle est adaptée au court et moyen terme. Elle est étroitement liée aux probabilités et détermine des scénarios qui sont plus probables d’arriver que d’autres. Elle utilise donc le passé pour obtenir des signes d’achats et de ventes sur une unité de temps donnée tout cela en caractérisant un objectif de cours. Elle repose sur trois principes fondamentaux qui sont les suivants.

Tout d’abord, l’histoire est disposée à se répéter. Ce premier principe permet d’anticiper les prix en espérant que l’histoire se répète à nouveau. On parle ici de psychologie du marché.

Ensuite, les prix évoluent dans des tendances directionnelles. D’après la théorie de Dow, le volume est un indicateur de puissance d’un mouvement. Le volume augmente en cas de hausse du cours et diminue en cas de baisse du cours. Puis toutes les informations pertinentes du marché sont reflétées par les prix. Il est donc nécessaire de comprendre pourquoi les traders sont persuadés que les prix sont connus et perçus par les différents acteurs du marché boursier.

Pour faire une bonne analyse technique, il suffit d’être capable d’identifier des points d’entrée mais aussi reconnaître des objectifs de cours grâce aux différents outils proposés. Une bonne utilisation des outils donnera lieu à une bonne analyse. La difficulté qui peut être rencontrée est la différence entre un signal et un scénario. Attention, les résultats peuvent être différents même si deux personnes ont la même analyse et le même signal, c’est pour ça qu’il est préférable d’apprendre en autonomie avec des sites spécialisés en ligne comme Deuz. Aucune analyse est dite parfaite.

Les figures chartistes

Cet indicateur est une analyse graphique qui représente des figures à peu près géométriques apportant de manière répétitive des configurations. L’objectif étant d’anticiper le mouvement d’un titre afin de savoir si la valeur a un potentiel de baisse ou de hausse. Il existe deux grandes catégories qui sont les figures de continuation et les figures de retournement. Une figure de continuation représente une poursuite de tendance en cours alors que la figure de retournement montre un retournement de tendance qui approche.

Pour les débutants, il est conseillé de connaître onze figures chartistes afin de mieux investir en bourse. Pour les figures de retournement, il faut apprendre : le double top, le double bottom, le biseau, le diamant, l’épaule-tête-épaule et l’épaule-tête-épaule inversée. Pour les figures de continuation, les principales figures sont : les rectangles ou canaux horizontaux, les triangles, les gaps, les fanions, les drapeaux.

Pour ce type de figures, il est recommandé d’attendre une ou deux bougies supplémentaires pour valider une sortie de la figure chartistes mais aussi de ne pas trop se fier aux statistiques.

Les chandeliers japonais

Les chandeliers japonais sont un type de graphique qui montre par exemple le cours d’ouverture et de clôture ou encore le point le plus haut ou bas sur une période donnée. Ils évaluent le sentiment de marché et pointent les zones clés des acheteurs et des vendeurs. Comme pour les figures chartistes, il existe deux catégories : les chandeliers de continuation et les chandeliers de retournement. Le premier averti une poursuite de la tendance en cours alors que le deuxième annonce un retournement de tendance sur une échelle de temps donnée.

Pour les maîtriser, il faut respecter quelques règles car les risques liés aux investissements sont nombreux. Il faut toujours relier ses figures à la tendance en cours pour qu’elles soient plus pertinentes à analyser. Les chandeliers japonais doivent être utilisés comme un complément d’analyse, c’est-à-dire employer d’autres outils ou indicateurs techniques. Il faut également les utiliser dans des zones stratégiques, coupler plusieurs unités de temps mais aussi attendre à chaque fois la confirmation de la continuation ou le retournement de tendance.

Les indicateurs techniques

Ce sont des formules mathématiques basées sur l’étude des prix et/ou des volumes qui a pour but de tirer profit d’une situation donnée. Grâce à ces indicateurs, on peut voir une évolution de la vitesse mais aussi de la qualité d’un mouvement sur une période donnée. Ils prévoient l’avenir des cours. Il existe cinq grandes catégories d’indicateurs.

Dans un premier temps, on a les indicateurs de momentum qui traduisent la force et la vitesse d’un mouvement en identifiant un essoufflement du courant entre acheteur et vendeur. Ils préviennent en cas de correction ou de retournement du marché. Puis, les indicateurs oscillateur permettent d’identifier toutes les zones de tensions qui existent entre les acheteurs et les vendeurs. Les indicateurs de tendance représentent la dynamique du marché et surtout de sa vitesse en précisant la tendance en cours et en plaçant des arrêts de protection. Quant aux indicateurs de volatilité, ils permettent la traduction de la nervosité et de l’indécision qui existe sur le marché en indiquant le degré de risques. Enfin, les indicateurs de volume traduisent la force du mouvement ainsi que la psychologie des investisseurs.

En somme, pour apprendre cette analyse technique de bourse, il faut comprendre quels sont ses objectifs et comprendre précisément ce qu’elle représente. Posséder des bagages de connaissance est essentiel afin de réaliser une bonne analyse. Cette analyse technique s’appuie sur plusieurs outils qui sont les figures chartistes, les chandeliers japonais ainsi que les indicateurs techniques. Ses graphiques permettront d’analyser une tendance en cours et de prévoir l’avenir. Il est alors essentiel de les comprendre et de savoir comment les utiliser dans l’objectif de faire une excellente analyse en bourse.