Quels logiciels anti plagiat pour détecter les contenus copiés ?

0
89

Les contenus dupliqués, en partie ou intégralement, peuvent être identifiés par le biais des logiciels anti plagiat.

Top 7 des logiciels anti plagiat à utiliser absolument

Le duplicate content désigne un contenu dupliqué identifiable dans une page web. Le contenu dupliqué peut être une page entière ou des phrases similaires tirées d’une autre page.

Le duplicate content est l’ennemi de la rédaction SEO. Il baisse le positionnement du site ayant des contenus dupliqués. Google pénalise un tel site.

De nombreuses solutions s’offrent pour lutter contre le duplicate content, pour ne dire que le fait de recourir à des logiciels anti plagiat.

Plagiarisma, un logiciel anti plagiat gratuit

Logiciel accessible en ligne, Plagiarisma peut s’utiliser sur les moteurs de recherche comme Google et Bing. Il détecte plus d’une centaine de langues, incluant le français.

Il est facile d’utilisation ; il suffit de saisir une URL ou de copier-coller les textes à examiner sur le champ dédié. Les résultats d’analyse fournis par Plagiarisma sont exprimés en pourcentage.

Si le pourcentage est élevé, le taux d’originalité des contenus du site ou des pages examinés est aussi élevé.

Positeo, un service de détection anti plagiat pratique

Tout comme Plagiarisma, Positeo est un outil de détection anti plagiat gratuit. Simple d’utilisation, Positeo ne nécessite pas forcément qu’on le télécharge, mais peut s’utiliser sur le web.

Il dispose d’un champ sur lequel il faut copier-coller une URL ou un texte à analyser. Les résultats apparus sur le logiciel mettent au clair et en couleur les contenus faisant l’objet d’une duplication, qu’elle soit une duplication partielle ou totale.

Copyscape, un outil pour scanner les copies

Cet outil est idéal pour analyser le duplicate content interne. Il sert à comparer deux URLs ou deux pages. Copyscape montre de par ses résultats si l’une des URLs ou l’une des pages sont sujettes à une duplication.

Les fonctionnalités de ce logiciel ne sont satisfaisantes que s’il s’utilise en mode payant. Si l’on se contente de sa version gratuite, il ne doit être utilisé qu’en complément d’autres outils anti plagiat.

Quetext, un bon détecteur de plagiat

Disponible en version gratuite et en version payante, Quetext est le logiciel le plus recommandé pour trouver des contenus dupliqués mot-à-mot.

Il est facile d’utilisation, mais ne donne pourtant pas les sources dont sont issus les mots dupliqués. Quetext met en évidence les citations des célébrités non mises entre guillemets.

L’autre inconvénient de ce logiciel repose sur le fait qu’il ne peut détecter que des textes ; il n’analyse pas des URLs.

Grammarly, un meilleur outil pour examiner les textes

Cet outil regorge de fonctionnalités plus particulières, comparé à d’autres logiciels anti plagiat. Il ne détecte que quelque peu de contenus dupliqués.

Il est pourtant parfait pour analyser les phrases ou mots similaires à ceux d’une ou d’autres pages. Et le plus intéressant avec Grammarly, c’est qu’il propose des phrases par lesquelles on peut remplacer les phrases dupliquées.

Il n’est donc pas un simple détecteur de contenus dupliqués mais est un allié pour la rédaction d’articles de blog, et pour le référencement SEO.

Screaming Frog, un détecteur anti plagiat par excellence

L’analyse de plagiat ne doit pas se limiter à l’analyse des textes. Une page originale doit disposer d’une URL originale. Screaming Frog est la solution pour examiner les URLs dupliquées en interne.

Ce logiciel sert aussi à analyser les Hn, les titles et les descriptions des pages. Avec la version gratuite du Screaming Frog, on peut scanner jusqu’à 500 URLs. Au-delà des 500 URLs, il faut basculer sur la version payante.

KillDuplicate, un outil de détection des sites plagiaires

Chaque outil détecteur de plagiat a sa particularité et sa fonctionnalité. Pour ce qui est du KillDuplicate, non seulement il analyse les similarités avec les autres pages, mais il indique clairement aussi les contenus volés ou copiés par les autres sites.

Si des contenus plagiés il y a, KillDuplicate offre des modèles de mails pouvant s’utiliser et donc être envoyés aux sites voleurs de contenus. Avant de pouvoir bénéficier de toutes ces fonctionnalités, il faut inscrire le site à analyser sur KillDuplicate.