Reconversion professionnelle vers les métiers du web

0
36
Reconversion professionnelle vers les métiers du web

Une fois que vous avez achevé vos études, vous commencez à s’inquiéter par rapport à l’avenir. Des milliers de questions vous traversent l’esprit ; si vous serez recruté sur le coup ou le chômage sera à votre attente.

On vous rassure cher lecteur ! Si vous êtes spécialisé en informatique, vos chances de recrutement seront nombreuses et vous serez embauché avant même que les études s’achèvent. Vous pourrez également faire une reconversion professionnelle et suivre les nouvelles tendances du web.

Le marché d’emploi est sans cesse en fluctuation et les métiers qui recrutent varient au fil du temps. Découvrez alors ce que déduisent les différentes recherches sur les secteurs qui se développent et la liste des métiers du web les plus demandés.

Actuellement, le secteur de l’informatique est un secteur en expansion et qui embauche beaucoup, d’ailleurs, il n’a pas été impacté par la crise sanitaire du Covid-19, bien au contraire, il s’est développé. Cela ne peut être justifié que, par les recherches intenses faites par plusieurs entreprises françaises, qui sont en quête de nouveaux profils qualifiés pour répondre aux évolutions technologiques et numériques.

On confirme par le biais de cet article, qu’il existe de nouveaux métiers et donc de nouvelles formations pour s’y former.

Top 10 des métiers demandés dans le secteur de l’informatique 

Aujourd’hui, le web est en plein essor, ce qui exige plusieurs profils qualifiés et de différentes spécialités qui peuvent contribuer au développement du web et être acteurs de la transformation digitale. 

Concentrez-vous sur cette partie à travers laquelle vous pouvez choisir votre métier du futur.

Développeur web/mobile

Un développeur web est un poste très important dans le monde du numérique. Il est chargé de la création des sites web et des applications que vous utilisez. On peut dire que sans lui, le web n’existerait pas. Grâce à sa connaissance des langages informatiques Java, C++, Python, HTML, CSS, il est capable de mener à bien la conception d’un programme dans sa totalité selon les exigences du client. Il gère également les éléments du front-end et ceux du back-end sur le bout des doigts.

Les compétences requises pour un développeur web/mobile sont multiples à savoir, la maîtrise des différents langages de programmation, avoir le sens de l’écoute, être débrouillard et rigoureux puisque son métier nécessite une extrême précision. Et par rapport à son salaire, il sera rémunéré en fonction des langages informatiques maîtrisés. 

UX designer 

Ce designer se soucie de l’expérience utilisateur sur le web, il prend en charge la conception d’interface d’un site internet ou d’une application mobile, en fonction des attentes des utilisateurs, dans le but de la rendre ergonomique et plus pratique. L’essentiel que l’internaute soit satisfait lors de la manipulation de la plateforme qu’il a visitée.

Pour devenir un UX designer, il faut avoir des compétences techniques en web design, en graphisme, une bonne culture en digital marketing et des connaissances générales en psychologie et en sociologie afin d’influencer convenablement  l’émotion du visiteur. Ce métier nécessite beaucoup du pratique en agence web ou en freelance pour améliorer son potentiel et sa créativité. En fonction de son expérience, il peut toucher un salaire intéressant.

Chef de projet digital 

Comme étant un chef d’orchestre, le chef de projet digital s’engage à établir les cahiers de charges des projets à réaliser et coordonne entre ses différentes parties prenantes à savoir les développeurs, les designers, les rédacteurs, les référenceurs, les webmasters… Afin de garantir le bon déroulement du travail. Sa responsabilité ne s’arrête pas là ! Il planifie également les étapes de chaque projet, fixe le budget à financer, veille sur le respect des deadlines et l’atteinte des objectifs pour de garantir une meilleure satisfaction du client.

L’exercice de ce métier exige un diplôme dans le domaine du web ou de l’informatique, avec une expérience significative acquise dans ce domaine. En fonction de ça, il peut toucher entre 2900 € et 4300 € mensuellement.

Chargé SEO 

Il est chargé du référencement et de l’optimisation d’un site web sur les résultats des moteurs de recherche, c’est-à-dire qu’il assure sa bonne visibilité et sa notoriété sur le web afin de générer du trafic vers son site. Pour cela, il doit mettre en place une stratégie de référencement pertinente et efficace en termes de résultat.

Un bon référenceur web, est toujours attentif aux tendances web et aux mises à jour des algorithmes de Google. Il doit maîtriser plusieurs outils tels qu’Ahref, Semrush, les outils de Google… Tout en ayant des connaissances en rédaction, développement web…

Pour devenir chargé SEO, vous pouvez avoir une spécialité en référencement et en rédaction Web, en marketing ou s’appuyer sur l’autoformation en référencement.

Pour un profil junior en SEO, il peut toucher entre 1 800 et 2 000 euros par mois, par contre un profil senior gagne jusqu’à 4 100 euros par mois.

Spécialiste du Cloud Computing

Le Cloud Computing permet de stocker, en toute sécurité, les applications et toutes les données d’une entreprise sur le web et non plus sur les ordinateurs. En cas de panne du système, toutes les données sont protégées et disponibles via internet.

Les spécialistes en Cloud Computing sont très recherchés sur le marché de travail. Pourtant qu’il en existe peu.

Pour devenir spécialisé en Cloud computing, il est recommandé d’avoir une formation en école d’ingénieur informatique ou faire une reconversion professionnelle en suivant une formation en Cloud computing.

Ces professionnels sont généralement des ingénieurs en informatique spécialisés dans le développement de l’architecture des réseaux et donc dans le Cloud Computing.

Un spécialiste du Cloud Computing touche entre 2 900 et 5 400 € par mois selon son expérience.

Trafic manager 

Un trafic manger ou chargé d’acquisition est concerné par le développement du commerce sur le web. Il doit se charger par l’accroissement de la rentabilité, la visibilité, l’acquisition de contact et donc les ventes du site internet. Pour ce faire, il planifie, crée et anime des compagnes publicitaires.

Comme c’est une spécialisation récente sur le marché d’emploi, aujourd’hui, les entreprises françaises trouvent du mal à recruter des trafic managers qualifiés.

Ce métier est accessible aux personnes diplômées en Master marketing, publicité, commerce… Et le salaire varie  entre 2 100 et 2900 € par an selon l’expérience bien évidemment.