Comment faire fonctionner une caméra espion ?

0
171

Très pratique et fiable, la caméra espion permet de faire de la surveillance en enregistrant des vidéos ou en prenant des photos. C’est un appareil assez discret dont l’utilisation n’est pas compliquée. Si vous avez l’intention de vous offrir une caméra espion, découvrez comment la faire fonctionner convenablement afin d’en tirer profit.

Un bouton pour déclencher l’appareil

Sur les différents types et modèles de caméras espion disponibles sur le marché, on trouve toujours un bouton. Et c’est en appuyant dessus qu’on déclenche l’appareil. Ce mode de fonctionnement est quasiment le même, que vous ayez une caméra espion standard ou une élaboration plus aboutie. Sont de plus en plus fabriquées des caméras qui sont dissimulées sous la forme d’objets ordinaires. Ce type d’appareil est très prisé, car on les utilise sans éveiller de soupçon. C’est le cas par exemple des caméras espion qui ont l’apparence d’un stylo, d’un réveil, d’un porte-clés, d’un briquet, d’une montre, d’un détecteur de fumée et même d’une ampoule. Quel que soit le modèle sur lequel vous avez porté votre choix, il est fort possible que vous ayez à actionner un bouton pour que l’appareil s’enclenche et commence à enregistrer. Ce principe de déclenchement est le plus simple.

Des modèles avec détecteur de mouvement

Avec certains modèles de caméra espion, vous n’aurez pas besoin d’actionner un bouton pour que l’appareil commence à fonctionner. Le déclenchement se fait automatiquement lorsqu’un mouvement est détecté. En fait, ce type de modèles de caméra espion est doté d’un détecteur de mouvement. Il suffit que quelqu’un ou quelque chose commence à se mouvoir dans le champ de la caméra pour qu’elle se mette à filmer. L’appareil peut aussi être équipé d’un détecteur de voix. Si c’est le cas, il déclenchera l’enregistrement automatiquement quand il détectera un son. Par exemple, vous surveillez quelqu’un et vous voulez obtenir des informations de celui-ci. Dès que ce dernier se met à parler, l’appareil se met en marche de façon automatique et enregistre tout ce que votre cible dit. Les caméras espion avec détecteur de mouvement ou de voix sont d’excellents choix pour espionner discrètement.

Un support pour stocker les données

Après avoir filmé ou pris des photos, il va falloir stocker les fichiers obtenus. Pour cela, il est nécessaire de disposer d’un support de stockage. Mais sachez que la caméra peut êtes conçue de sorte à recevoir des données. Une mémoire interne est donc incorporée à l’appareil, avec une capacité de stockage variant d’un modèle à un autre. Il est toutefois possible que vous soyez en possession d’un dispositif ne comportant pas de mémoire. Dans ce cas, vous n’avez d’autre choix que de prévoir un support de stockage détaché de l’appareil, notamment une carte SD externe. Vous choisirez la capacité de cette carte en fonction de la quantité de fichiers que vous créerez souvent. Si vous avez à filmer pendant longtemps, il faudra donc que la capacité du support de stockage soit grande. Notez que la caméra espion peut avoir une mémoire interne et, en plus, un emplacement pour insérer une carte SD.

Récupération des éléments filmés

Enfin vient le moment de récupérer les différents éléments que vous avez filmés ou photographiés à l’aide de votre caméra espion. La façon de procéder à cette récupération dépend de ce que le modèle de l’appareil utilisé prévoit. En général, les caméras espion sont dotées d’un port qui reçoit un câble USB pouvant être connecté à un ordinateur. Une fois la connexion établie via le câble, les données de l’appareil sont simplement déplacées dans l’ordinateur. Avec d’autres modèles de caméra espion, il est nécessaire de sortir la carte SD pour la brancher en toute indépendance à l’ordinateur afin de récupérer tout ce qui s’y trouve.