Quel entretien nécessite un vélo électrique ?

0
31
vélo électrique

La mobilité durable séduit de plus en plus de particuliers. Et les vélos électriques font partie des solutions les plus prisées par les passionnés de ce nouveau mode de déplacement. Toutefois, l’achat d’un VAE étant un investissement conséquent, il est judicieux de le rentabiliser. Pour cela, il est impératif de lui garantir un entretien régulier afin d’assurer son bon fonctionnement et sa durabilité. D’ailleurs, entretenir un vélo électrique est moins compliqué et peu coûteux. Il suffit que vous vous conformiez à quelques recommandations d’entretien et le tour est joué.

L’entretien du moteur

Que vous rouliez avec un vélo de ville électrique ou avec un VTT électrique, l’entretien est primordial, à commencer par le moteur du véhicule. Toutefois, grâce à sa solidité et aux différentes normes auxquelles il est soumis, cet élément du VAE ne nécessite pas de vigoureux entretien. L’essentiel est de vérifier le serrage au cœur du moteur. Cette tâche est à effectuer régulièrement aussi bien pour un VAE avec un moteur au niveau du pédalier ou de la roue.

En cas de dysfonctionnement du moteur, adressez-vous immédiatement au détaillant d’occasion auprès duquel vous avez acheté votre engin. Ce vendeur dispose des outils nécessaires lui permettant de diagnostiquer et de repérer la source de la panne. S’il s’agit d’un problème lié au logiciel, ce professionnel pourra procéder à la mise à jour. En revanche, s’il détecte une éventuelle détérioration d’éléments électroniques, il vous recommandera de vous diriger vers le fabricant pour un diagnostic plus approfondi.

Préservation de la batterie

Acheter un vae, c’est s’offrir l’opportunité de pédaler sur de longues distances sans fournir d’importants efforts. Par conséquent, vous devez entretenir la batterie qui conditionne son autonomie. En effet, il s’agit de l’élément source d’alimentation de votre vélo électrique. Comme ce petit boîtier bénéficie d’une technologie plus avancée, il ne réclame pas d’entretien spécifique. Toutefois, quelques mesures de prévention doivent être respectées afin d’étaler la durée de vie de la batterie de votre VAE.

Entre autres, évitez de la laisser à plat avant de la recharger. Une fois que l’accumulateur est complètement chargé, vous devez la mettre hors secteur. Cela permet de prévenir son endommagement et d’optimiser sa capacité de charge.

Si vous devez charger la batterie après une sortie, vous devez la laisser refroidir avant de la mettre sur secteur. Si vous avez prévu de ne pas utiliser votre vélo pendant un certain temps, il est conseillé d’ôter la batterie. Ensuite, placez-la dans une zone peu lumineuse et moins humide. Enfin, veillez à préserver cet élément indispensable à la bonne marche de votre VAE contre les chocs.

L’entretien des connectiques électriques et des éléments mécaniques

Comme le moteur, les câbles et les connecteurs ne réclament pas d’entretien particulier. Seule une petite vérification avant chaque sortie est recommandée pour éviter des mésaventures en cours de route. Cette action se définit par l’examen de l’état et du bon emplacement des connecteurs électriques. Concrètement, vous devez vous assurer qu’ils ne sont pas oxydés ou sectionnés.

À cause des frottements durant les pédalages, les câbles peuvent se détériorer. Dans ce cas de figure, il est impératif de changer le câble défectueux. Vous pouvez faire appel à une personne qualifiée pour le remplacement. En revanche, si vous devez le brancher ou le déconnecter, assurez-vous que toutes les manœuvres s’effectuent de manière fluide.

Pour ce qui est des éléments mécaniques, leur entretien est plus ou moins identique à celui des vélos classiques. Périodiquement, veillez à ce que la chaîne bénéficie d’un bon graissage afin que chaque coup de pédale s’effectue avec souplesse. Vous devez en faire autant avec les pignons. Enfin, l’efficacité des freins et la pression des pneus sont à vérifier avant chaque sortie en VAE.

Le nettoyage du VAE

Le nettoyage est obligatoire pour entretenir un vélo électrique. Il peut être programmé après chaque promenade ou de manière hebdomadaire. Contrairement au vélo classique, le lavage à haute pression est à prohiber pour un vélo électrique. Le jet peut endommager les différents capteurs présents sur le véhicule. Par ailleurs, avant le nettoyage à eau, n’oubliez pas d’enlever la batterie, de déconnecter et de protéger l’écran de bord ainsi que les autres éléments électroniques.

Pour un nettoyage optimal, équipez-vous :

  • D’une brosse de taille moyenne pour lustrer l’ensemble du cadran ;
  • D’une époussette de petite taille pour détartrer efficacement les saletés pouvant s’accumuler au niveau des pignons, des roues et de la chaîne ;
  • D’eau savonneuse ;
  • D’un chiffon et de serviettes doux pour le séchage.

Pour ce qui est du produit pour le nettoyage, le mieux est de vous rapprocher d’un spécialiste en accessoires de VAE. Celui-ci peut vous conseiller sur les dégraissants et autres produits à utiliser.

Conduite et stockage 

Le bon fonctionnement et la durée de vie de tous les composants d’un VAE reposent sur votre style de conduite. Vous pouvez ainsi adopter ces quelques gestes d’éco conduite :

  • Évitez le démarrage sur un grand plateau et à forte pression ;
  • N’actionnez l’assistance que lorsque c’est nécessaire ;
  • Adoptez la bonne vitesse ;
  • Préférez les parcours plats autant que possible.

Certes, les vélos à assistance électrique supportent toutes les conditions météorologiques. Néanmoins, il est préférable de les protéger avec une housse si vous devez les laisser à l‘extérieur.

Certains cyclistes ont tendance à négliger l’entretien de leur vélo électrique. Pourtant, cette procédure est indispensable et simple à faire pour garantir la performance et la durée de vie de l’engin.