Jeux olympiques 2024 : QR code et restrictions de circulation

0
48
Jeux olympiques 2024
Jeux olympiques 2024

La préfecture de police de Paris a annoncé d’importantes restrictions de circulation à l’approche des Jeux olympiques de 2024, impactant de nombreux quartiers populaires autour des quais. Ces mesures, effectives à partir du 1er juillet, affecteront particulièrement les terrasses extérieures et éphémères.

Dans les rues situées dans les zones réglementées, les terrasses éphémères ne seront autorisées que « jusqu’à 48 heures avant l’activation de la voie, à condition qu’un engagement de démontage de la terrasse soit pris auprès de la mairie ». Au-delà de ce délai, ces terrasses seront totalement interdites.

Jeux olympiques de 2024 : Des règles strictes dans les zones rouges

Dans les zones du périmètre rouge, où l’accès motorisé est strictement interdit sauf dérogation, des règles similaires s’appliquent. Les terrasses d’été dans ces zones seront autorisées « jusqu’à 48 heures avant la première activation du périmètre, si un engagement de démontage de la terrasse est pris auprès de la mairie », selon la préfecture de police.

Pour les installations situées le long des circuits de course sur route, certaines terrasses seront autorisées mais devront être « repliées » les jours de course et de familiarisation.

En revanche, les terrasses identifiées comme « problématiques sur le linéaire » par l’organisation de Paris 2024 seront totalement interdites. Il s’agit d’un revers financier important pour les restaurateurs concernés, sachant que l’installation d’une terrasse d’été temporaire peut coûter environ 3 700 euros.

Restrictions à l’approche de la cérémonie d’ouverture

Des restrictions supplémentaires sont mises en place du 18 au 26 juillet à l’intérieur du périmètre de protection « limon », qui sera actif pendant les préparatifs de la cérémonie d’ouverture sur la Seine.

Dans ces zones, les terrasses sur les trottoirs et les terrasses éphémères sur les places de parking sont « autorisées sauf aux endroits identifiés comme problématiques pour la mise en place et/ou sur le parcours d’approche des spectateurs le 26 juillet ».

D’une manière générale, les terrasses sont autorisées sauf si elles sont considérées comme un risque pour la sécurité par les organisateurs des Jeux, en particulier sur les quais hauts ou dans les rues d’accès à la Seine.

Restrictions de Jeux olympiques de 2024 : Impact sur les commerces locaux et les déplacements

Au-delà de ces règles spécifiques, les commerces situés dans les zones réglementées subiront également des impacts plus larges en raison des limitations imposées à la circulation des Parisiens et des touristes.

L’accès à la zone « limon » pendant les Jeux Olympiques 2024 et Paralympiques nécessitera un QR code obtenu après enregistrement sur la plateforme de la Préfecture de Police.

Toutes les terrasses de trottoir et terrasses éphémères concernées doivent être démontées avant le 1er juillet, sauf dérogation accordée par la mairie d’arrondissement. Ces terrasses pourront être réinstallées « le lendemain de la levée des restrictions de circulation dans la zone concernée ».

Il est à noter que les commerces dont les terrasses sont situées dans les zones rouges des courses routières pourront les maintenir ouvertes, de même que ceux situés dans la « zone bleue », où l’accès motorisé est réglementé mais pas totalement interdit.

Ces mesures visent à assurer la sécurité et le bon déroulement des épreuves olympiques tout en conciliant les besoins des commerçants et des riverains.