đŸ”„L’intelligence artificielle dans le domaine de la vidĂ©osurveillance

0
260
vidéo surveillance

Selon les rĂ©gions l’intelligence artificielle est plus oĂč moins bien intĂ©grĂ©e dans nos quotidiens et pourtant l’IA se trouve au cƓur de l’innovation dans le monde entier. En tĂšte de liste des pays les plus avancĂ©es en matiĂšre de IA on retrouve r les Etats-Unis et la Chine. Les plus grandes entreprises comme Google, Facebook, Amazon, Apple l’intĂšgrent Ă  leurs domaines. En Europe, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne sont en tĂȘte du classement.

La vidĂ©osurveillance avec l’IA

En Chine, la surveillance par l’intelligence artificielle s’est dĂ©jĂ  dĂ©mocratisĂ©e. La rĂ©glementation des exploitations des donnĂ©es Ă©tant moins stricte et la gĂ©nĂ©ralisation de la reconnaissance artificielle plus courante, ce type de dispositif s’est largement rĂ©pandu au sein des entreprises, des bĂątiments industriels et collectifs et les habitations.

Les camĂ©ras sont en place dans de nombreuses villes et sont programmĂ©es pour identifier prĂ©cisĂ©ment l’identitĂ© des individus, l’ñge le sexe, et les caractĂ©ristiques physiques. À Shanghai, certains passages piĂ©tons sont dotĂ©s de camĂ©ras Ă  reconnaissance faciale pour dissuader la population de traverser aux feux rouges.

La population chinoise est moins hostile Ă  cette pratique tant qu’elle sert Ă  faire respecter la loi. En ce sens, c’est un rĂ©el avantage pour le dĂ©veloppement de l’IA en Chine et bon nombre de startups Ă©trangĂšres en profitent pour dĂ©velopper et commercialiser leurs innovations produits.

Hikvision et Dahua, leaders dans l’innovation des solutions de vidĂ©osurveillance, sont des rĂ©fĂ©rences dans le monde entier. Hikvision affirme que c’est une technologie toujours en dĂ©veloppement mais quoi qu’il en soit il a dĂ©veloppĂ© des camĂ©ras capables d’analyser les contenus vidĂ©o en profondeur grĂące Ă  un algorithme d’apprentissage trĂšs performant.

Les camĂ©ras peuvent potentiellement prĂ©venir les comportements dĂ©placĂ©s, de dĂ©linquance, dĂ©tecter les corps humains des objets pour reconnaĂźtre les mouvements suspects des mouvements insignifiants. 

Le systÚme offre donc aux professionnels des fonctionnalités plus poussées pour la sécurité, caméra-vidéosurveillance.fr vous propose un large choix de caméras intelligentes et accompagne ses clients tout au long de son projet.

VOIRE AUSSI : Alarme connectée et FAI : Pourquoi une telle alliance ?

La croissance du marché de la caméra IP est en pleine expansion

La marque SuĂ©doise Axis, leader du marchĂ© des camĂ©ras IP en garantit son avenir. L’IP favorise la centralisation d’informations et l’accĂšs au contenu Ă  distance et en temps rĂ©el grĂące Ă  une connexion rapide via internet. Membre fondateur de l’ONVIF, les produits IP Axis permettent aux utilisateurs de les combiner avec du matĂ©riel provenant de diffĂ©rentes marques. Face aux cyberattaques, les camĂ©ras IP sont protĂ©gĂ©s par le  “security by design“.

Ce systĂšme permet de profiter des nouvelles fonctionnalitĂ©s disponibles grĂące aux mises Ă  jour prĂ©vues par le fabricant, pour amĂ©liorer la performance dont la sĂ©curitĂ© face aux cyberattaques. 

DĂ©veloppement de l’intelligence artificielle en France

Bien que l’intelligence artificielle soit au cƓur de l’innovation, on se mĂ©fie toujours de cette nouvelle technologie quand il s’agit de la sĂ©curitĂ© publique et de la surveillance.

En France la captation d’image pour renforcer la sĂ©curitĂ© est trĂšs mal perçue. Dans d’autres domaines la France souhaite Ă  partir de 2020 rattraper son retard dans le domaine de l’IA en rendant disponible cette technologie, comme dans le secteur financier en permettant aux usagers d’ouvrir un compte sur la base d’un simple selfie comme on le trouve avec la banque en ligne N26 d’origine allemande
 Cependant dans le domaine de la recherche pour l’IA, la France bĂ©nĂ©ficie des performances de ses instituts du secteur public dont INRIA.

L’institut national de recherche a par ailleurs signĂ© un partenariat avec Google suite Ă  l’ouverture du centre de recherche de ce dernier Ă  Paris. Ce partenariat est un atout de plus pour promouvoir le dynamisme français en matiĂšre de recherche pour l’IA. Les startups montantes tels que XXII ou Aquilae, qui tentent de faire leur place malgrĂ© la puissance de leurs concurrents asiatiques et amĂ©ricains notamment constituent Ă©galement une force dans le domaine de l’IA en France.