Décès de Robert Trump ; le frère de Donald Trump

0
277
Décès de Robert Trump

Robert Trump, le frère cadet du président des États-Unis, Donald Trump, est décédé ce samedi à l’âge de 71 ans dans un hôpital de New York, a indiqué le président dans un communiqué, qualifiant le défunt de son “meilleur ami”.

“C’est avec un grand regret dans mon cœur que je partage que mon merveilleux frère, Robert, est décédé paisiblement ce soir. Il n’était pas seulement mon frère, il était mon meilleur ami”, a déclaré Trump dans un communiqué publié par la Maison Blanche.

“Il me manquera beaucoup, mais nous nous reverrons. Sa mémoire restera à jamais dans mon cœur. Robert, je t’aime. Repose en paix”, a conclu Trump.

Le président s’était rendu vendredi à New York pour rendre visite à son frère, après avoir révélé qu’il avait été admis dans un hôpital de cette ville et qu’il «passait un mauvais moment», sans toutefois donner de détails sur sa maladie.

Selon un ami de la famille Trump qui s’est entretenu avec le New York Times sous couvert d’anonymat, Robert avait récemment souffert d’hémorragies cérébrales à la suite d’une chute, et ces dernières semaines, sa santé s’est détériorée au point qu’il ne pouvait plus parler au téléphone.

Après sa visite vendredi, qui a duré moins d’une heure, et conscient que Robert ne devait pas vivre beaucoup plus longtemps, le président a appelé ce samedi l’hôpital où son frère a été admis de son club de golf à Bedminster (New York), où il passe le week-end, selon le journal new-yorkais.

Le président et son jeune frère ont connu des hauts et des bas dans leur relation, mais en 2016, Robert a déclaré qu’il soutenait «à cent pour cent» la candidature de Donald à la présidence des États-Unis, et l’avait serré dans ses bras le soir de sa victoire électorale.

En juin de cette année, Robert Trump a engagé une action en justice pour tenter d’arrêter la publication du livre sur l’actuel président des États-Unis écrit par sa nièce Mary Trump, fille de son frère aîné, feu Freddie.

Bien qu’il n’ait pas atteint son objectif, Robert a démontré par cette bataille juridique sa loyauté envers le président américain, qui valorise cette qualité avant tout parmi ses proches.

Beaucoup plus silencieux que le président, Robert Trump a tenté de rester à l’écart du public et a suivi cette habitude depuis l’arrivée de son frère à la Maison Blanche.

En tant que plus jeune des cinq frères et sœurs de Trump, Robert n’a jamais été préparé à prendre les rênes de l’empire immobilier familial et a donc été coupé d’une grande partie de la pression et de la discipline que son père a exercées sur ses deux fils aînés, dont Donald, selon The Times.

Robert, qui n’a jamais eu d’enfants mais a élevé comme sien le descendant de sa première femme, Blaine Trump, a commencé sa carrière à Wall Street, mais a fini par travailler pour son frère en tant que cadre dans l’entreprise familiale.

Dans son livre, Mary Trump décrit la dynamique entre les deux frères: «Donald avait découvert très tôt à quel point il était facile de se mettre sous la peau pâle de Robert et de le pousser au-delà de ses limites, c’était un jeu auquel il ne se lassait pas de jouer. “.

La relation entre les deux s’est affaiblie en 1990, lorsque Donald a blâmé Robert pour les problèmes d’ouverture d’un casino à Atlantic City.

Le jeune frère s’est distancé des principales activités de l’entreprise pendant des années, et les deux ne se sont pas réconciliés jusqu’à ce que le frère aîné ait décidé de se présenter à la Maison Blanche, selon le New York Times.

Outre le président, Robert Trump laisse dans le deuil ses deux sœurs aînées, Maryanne et Elizabeth, et sa seconde épouse, Ann Marie Pallan.