Prêt relais ou crédit relais, comment ça marche ?

0
77

Utilisé aussi bien par les particuliers que par les professionnels, le prêt-relais ou crédit-relais est une solution à envisager dans le cadre d’un projet immobilier lorsque vous êtes en situation d’acheter un nouveau bien avant d’avoir revendu celui dont vous disposez.   Voici quelques considérations sur ce dispositif bancaire.

Le crédit-relais, une solution pour les particuliers et les professionnels

D’une manière générale, le crédit-relais a pour fonction d’attendre une recette future qui permettra son remboursement. Il peut s’agir de la vente d’un bien immobilier, c’est la raison principale, mais aussi de l’augmentation de capital, d’un emprunt obligataire, de la cession d’une filiale… C’est une solution qui peut s’inscrire en corrélation avec les opérations de fusion-acquisition par exemple. Les dirigeants d’entreprises doivent envisager ce type d’opération dans certains cas précis. Le mieux est de demander conseil à votre expert comptable ou de rechercher un expert en fiscalité qui pourra vous accompagner dans cette opération. Financer une entreprise ou bien mener des projets d’investissements est en effet une étape clé pour votre croissance. Les cabinets comptables sont les mieux placés pour conseiller leurs clients car ils connaissent parfaitement les dossiers et suivent l’ensemble des aspects comptables et fiscaux de l’entreprise. Le cabinet comptable de Bordeaux ERECApluriel par exemple, propose à ses clients un accompagnement sur mesure pour aider à trouver les meilleurs modes de financements de l’entreprise et bénéficier des aides et autres dispositifs disponibles pour cela. La réputation d’expertise en fiscalité des entreprises du Groupe ERECApluriel n’est plus à démontrer. Le pôle juridique du cabinet prend en charge la rédaction de tous les contrats indispensables pour que les opérations financières se passent dans un cadre serein.

Un engagement à court terme

Pour obtenir un crédit relais, il faut donc être suffisamment sûr de la valeur de son bien immobilier en vente. Cette transaction financière n’est pas sans risque. Le crédit relais est une solution financière onéreuse et parfois risquée. Cependant, elle permet bien souvent de tamponner l’attente entre la vente de son bien immobilier et son achat déjà effectué. Le crédit relais se demande et s’évalue auprès de sa banque, mais il n’est pas toujours accordé en raison de ses conditions assez drastiques. En effet, il faut savoir que le crédit relais est limité dans le temps. Cet engagement est à bien évaluer pour éviter les mauvaises surprises ! Non amortissable, il est différent des autres prêts immobiliers classiques.

Un capital à rembourser au moment de la vente

Il existe deux formes de crédit relais : soit vous remboursez seulement les intérêts mensuels, avec un règlement du capital au moment de la vente de votre bien, ou alors vous remboursez l’intégral capital et intérêts à la fin de votre crédit relais. Si jamais votre bien n’est pas vendu quand arrive le terme du crédit relais, vous devez alors transformer votre prêt sans attendre. Vous pouvez le modifier de façon à ce qu’il devienne un crédit classique.

Et si vous ne parvenez pas à vendre à temps votre maison ?

Ou alors vous demandez tout simplement la reconduction de ce crédit relais. Mais dans les deux cas, votre situation sera examinée à la loupe, et rien ne vous garantit la clémence de votre banquier… Alors avant de contracter ce type de crédit, veillez à bien évaluer vos chances de réussite. Votre bien mis en vente doit présenter de réelles potentialités par rapport au marché en cours. Si tel est le cas, il faut reconnaître que cette solution s’avère assez intéressante pour pouvoir acheter aussitôt un autre bien.

D’autres informations sur l’immobilier sur le blog de l’immobilier.