Crowdfunding : comment faire connaitre sa campagne ?

0
77

Avec l’amenuisement de plus en plus flagrant des possibilités de financement des projets d’entreprise auprès des mécanismes classiques d’emprunt, le crowdfunding est devenu un moyen privilégié pour les porteurs de projets. Ce mode de financement participatif des entreprises ou des projets vous permet de mobiliser les moyens nécessaires pour démarrer la réalisation d’un projet. Si vous envisagez de lancer une campagne de financement de type participatif, voici quelques conseils.

Quelle est l’idée derrière une campagne de crowdfunding ?

Le principe est simple : d’une part, il y a un porteur de projet qui ne dispose pas de suffisamment d’argent pour concrétiser son idée et qui fait appel à un système de crowdfunding. D’autre part, il y a des personnes potentiellement impressionnées par l’idée du projet, et qui seraient prêtes à y investir de l’argent. Dès lors, comme se fait le crowdfunding sur Tudigo, le porteur sera amené à animer une campagne de communication en vue de convaincre et de rallier un large public à sa cause.

Plus précisément, le porteur du projet s’inscrit sur une plateforme dédiée, des explications sur le projet, son besoin de financement et sa durée éventuellement. Ainsi, pendant une période déterminée, il doit s’arranger pour qu’une campagne de crowdfunding atteigne le maximum de personnes et que certaines parmi elles intègrent le financement participatif pour le soutenir.

Si, à la fin de ladite période, suffisamment de fonds sont récoltés pour couvrir les besoins de financement, le projet pourra être lancé grâce à l’apport financier de la communauté. Au cas contraire, le porteur du projet ne risque pas de toucher à l’argent collecté et doit rechercher une autre source ou une autre modalité de financement à son projet. Le principe est que la remise des fonds dépend de la réussite de la campagne de crowdfunding.

Vous l’avez donc compris : il faut tout mettre en œuvre pour que la campagne puisse fonctionner et produire les résultats escomptés. Pour ce faire, il faudra générer du trafic vers la plateforme web et la page qui expose votre projet, puis convaincre les visiteurs à se convertir en investisseurs. Tout dépend de la stratégie de communication mise en place, mais aussi du sérieux de la plateforme choisie.

Le choix de la plateforme de crowdfunding : comment procéder ?

Plusieurs plateformes vous offrent la possibilité de démarrer une campagne de crowdfunding. Toutefois, elles ne se valent pas toutes et il convient de choisir la plateforme de financement participatif la plus compatible à votre projet. La plateforme à choisir doit correspondre à la nature de votre projet et à la cible désirée. Si vous avez un projet dans le cinéma, il n’y a aucun intérêt à vous orienter vers une plateforme connue ou spécialisée dans les projets à dimension technologique.

Ensuite, un autre paramètre à prendre en considération est le sérieux de la plateforme. La plateforme doit être régulée par l’AMF et enregistrée à l’ORIAS (information généralement disponible sur leur site internet). Vous devez vous assurer que le projet ne sera pas noyé parmi tous les autres projets. Nous vous conseillons donc de faire quelques recherches en vue de vous assurer de son sérieux et des formules d’accompagnement qu’elle propose. (Plus d’informations ici).

Trois autres critères sont à intégrer dans le processus de décision :

  • le type de financement proposé : il faut distinguer les plateformes de crowdfunding en don des plateformes d’investissement en capital. Sur les premières, l’investisseur apporte une somme d’argent généralement faible pour soutenir le projet en échange d’une contrepartie marchande ou expérientielle. Sur les deuxièmes, l’investisseur devient actionnaire de l’entreprise en détenant ainsi des parts du capital de l’entreprise (actions) ou en souscrivant des obligations (sous la forme d’un prêt avec intérêts).
  • le taux de succès de la plateforme : sur cent campagnes initiées sur la plateforme, vous devez chercher à savoir combien ont pu atteindre leur objectif de financement. Dans cette recherche, vous ne devrez pas prendre en considération le taux global de succès de la plateforme, mais plutôt le taux spécifique de réussite du crowdfunding pour des projets similaires au vôtre aussi bien en termes de secteur d’activité que de besoin de financement.
  • l’audience de la plateforme : c’est un critère vital pour votre projet car la réussite de votre campagne dépend directement de la capacité que vous démontrerez à faire parler de vous ou à vous faire connaître pour attirer un maximum de contributeurs. C’est pour cela que trois critères peuvent vous donner une idée de l’audience de la plateforme de crowdfunding : le total des contributeurs actifs, les abonnés sur les réseaux sociaux et l’image qu’elle dégage.

Comment organiser la campagne de communication ?

C’est l’étape la plus importante d’un projet de financement participatif. Une campagne mal ficelée peut compromettre la réussite de votre projet. C’est pourquoi il faut mener des actions concrètes sur le terrain, sans oublier le webmarketing. Une fois la campagne planifiée dans ses grandes lignes, vous n’aurez plus qu’à vous lancer !

Rendre votre page attractive

Le crowdfunding fait appel à plusieurs catégories d’investisseurs et beaucoup peuvent être repoussés par une mauvaise présentation de la page du projet figurant sur la plateforme. Un projet intéressant est tout d’abord un projet qui se démarque de la concurrence et du lot. De belles images, de courtes et belles animations vidéo, tout un design doit être mis en place pour accrocher le lecteur et le convaincre de devenir investisseur.

Privilégier le webmarketing et la communication directe

Il est indispensable que vous placiez l’internaute au centre de votre stratégie de campagne de crowdfunding. Les réseaux sociaux sont à mettre à contribution en identifiant parmi vos amis, les influenceurs qui pourraient vous aider à porter le projet vers une cible plus grande. En outre, vous devez mettre en place une veille permanente dans votre community management. Le financement participatif en ligne, pour accrocher l’internaute, doit lui sembler familier.

Pour cela, vous devez rester à l’écoute de la cible, la comprendre et lui répondre en cas d’interrogations ou de besoin. Les actions concrètes sur le terrain ne sont pas non plus à négliger pour la réussite de votre campagne de crowdfunding : contacter et visiter des ONG, des associations, descendre en mairie pour toucher du monde, faire de la communication par voie de presse, etc. Aucune communication ne sera de trop.

Bien évidemment, tout cela a un coût. Avant de lancer votre campagne, vous devez donc mettre en place un plan de financement englobant tous les coûts susceptibles d’être engendrés : les frais de communication, les contreparties perçues sur les dons, les coûts logistiques, etc.

Une telle campagne nécessite un travail minutieux et abondant de préparation. Sans la mise en place d’une stratégie votre campagne de crowdfunding pourrait ne pas réussir. Tous les contenus à diffuser, les messages, les mots doivent avoir une forte valeur ajoutée afin de convaincre votre cible de s’engager dans le financement participatif de votre aventure entrepreneuriale.