Coaching et développement des soft skills : le futur des entreprises ?

0
58

À l’heure du digital et de la nouvelle économie, l’entreprise évolue à toute allure.

Le coaching s’adapte et prend une dimension opérationnelle pour répondre rapidement et de manière concrète aux problématiques rencontrées aussi bien par les dirigeants, les managers et tous les employés.

Et si se faire coacher dans sa vie professionnelle devenait un réflexe et une habitude ? C’est ce que propose Simundia

Coaching et formation aux soft skills : le combo gagnant de la montée en compétences

Grâce au coaching, plus de 90 % des coachés se sentent plus performants et plus engagés au travail.

80% des coachés ont plus confiance en eux, 99 % des participants se disent satisfaits voire très satisfaits, et 98 % des DRH recommanderaient la méthode à leurs pairs !

Le coaching professionnel fait l’unanimité auprès de ses bénéficiaires, et apparaît nettement comme le nouveau marqueur des ambitions de la formation en entreprise.

Ce résultat, on le doit au savant mariage du rapid-learning et du coaching : la posture du coach pour lever ses freins et ses croyances limitantes, et l’apport de la formation pour ancrer les concepts et accélérer la montée en compétence.

Grâce à cette formule magique, on favorise le développement des soft skills, compétences clés à l’âge de l’automatisation et de la digitalisation.

Depuis le début des années 2000, le top management profite de séances de coaching personnalisées et adaptées. En 2010, 70 % des cadres interrogés estimaient que leur expérience de coaching avait largement dépassé leurs attentes.

Malgré ce plébiscite, l’usage du coaching demeure largement exceptionnel en entreprise, et les bénéficiaires demeurent principalement les tops leaders ou les personnes en difficulté professionnelle.

Pourtant 65% des managers manifestent la volonté d’être accompagné par un coach ! En cause, le coût souvent trop élevé du coaching traditionnel et le temps considérable pour planifier et assurer les séances de coaching.

Le digital comme moyen de démocratiser le coaching

Grâce à la puissance du digital, il est désormais possible de démocratiser le coaching, et d’accéder à la diffusion quasi-instantanée des bonnes pratiques.

Quels que soient le lieu ou l’heure, le bénéficiaire peut s’entretenir avec un coach certifié et accrédité pour avancer sur les thématiques qui posent problèmes.

C’est l’occasion, entre deux réunions, de prendre du recul sur une situation en exposant une relation conflictuelle avec un collaborateur, un dysfonctionnement dans la gestion de son emploi du temps ou une appréhension sur sa façon de déléguer les tâches.

Cela permet alors de rebondir sans attendre en réintégrant dans la foulée l’environnement professionnel.

Le coaching digital apporte plus de flexibilité, un gain de temps conséquent, et est un outil tout à fait adapté à la conduite du changement. 

Le coaching, une chance pour accompagner la transformation

Dans le contexte actuel, les compétences humaines et comportementales sont au cœur de la performance individuelle, et l’on attend des managers qu’ils soient des experts empreints de leadership, agiles, capables de s’adapter et d’apprendre rapidement tout en créant de l’adhésion.

L’entreprise n’a d’autre choix que de faire évoluer ses méthodes de formation et d’accompagnement !

Le coaching remplit au plus juste cette fonction, puisqu’il permet dans une démarche personnalisée de livrer lors de séances courtes (une heure) ses doutes et son expérience ; avec pour finalité une progression réelle ainsi qu’un gain de crédibilité et de légitimité.

Cette évolution dans les pratiques nécessite une véritable conduite du changement, mais les bénéfices sont clairs : permettre aux salariés d’être plus performants, plus engagés et plus épanouis dans leur travail !

Découvrez-en plus sur notre site internet : https://www.simundia.com/